Votre carte grise en ligne
en 5 mn à Aniche

Faites votre demande de carte grise en ligne et recevez là directement chez vous en faisant confiance à un professionnel agréé par le ministère de l’Intérieur N°33958

Choisissez votre démarche ci-dessous pour obtenir votre prix en ligne

Changement de propriétaire

Suite à l’acquisition d’un véhicule d’occasion

Changement d'adresse

Vous avez où vous allez déménager

Demande de duplicata

Votre carte grise a été volée ou perdue

Changement d'état civil

Suite à un divorce, mariage, ou un décès.

Déclaration de session

Vous avez vendu votre véhicule

Carte grise véhicule neuf

Vous venez d’acheter un véhicule neuf

Changement de propriétaire

Suite à l’acquisition d’un véhicule d’occasion

Changement d'adresse

Vous avez où vous allez déménager

Demande de duplicata

Votre carte grise a été volée ou perdue

Changement d'état civil

Suite à un divorce, mariage, ou un décès.

Déclaration de session

Vous avez cédé votre véhicule

Véhicule neuf

Vous venez d’acheter un véhicule neuf

[trustindex no-registration=google]

Prix carte grise en ligne à Aniche

Le prix de la carte grise est calculé en fonction du coût du cheval fiscal fixé par le conseil régional. 

A ce montant peut s’ajouter d’autres taxes qui sont généralement tributaires du véhicule : la date de sa mise en circulation, son ancienneté, le type du carburant, son taux d’émission de CO2,…

Le prix du cheval fiscal à Aniche , est le même dans toute les villes Nord , et est imposé aussi bien par l’ANTS que par FCGE Paris. 

carte grise en ligne à Aniche changement adresse carte grise ants carte grise simulateur carte grise prix carte grise changements adresse carte

Certifié par le Ministère de l’Intérieur.

Habilitation préfecture: N°24267
Agrément N°: 33958

Les documents à fournir

  • Carte grise originale et une photocopie
  • Demande de certificat d’immatriculation d’un véhicule (original rempli et signé par le demandeur)
  • Original de la déclaration de cession d’un véhicule (original rempli et signé par le vendeur)
  • Mandat d’immatriculation (rempli et signé)
  • Contrôle technique de moins de 6 mois pour les véhicules de plus de 4 ans (photocopie)
  • Justificatif de domicile (photocopie)
  • Pièce d’identité du demandeur (photocopie)
  • Attestation d’assurance (photocopie)
  • Attestation d’assurance du véhicule
  • Photocopie du permis de conduire du demandeur

MIEUX CONNAÎTRE ANICHE

Aniche est une commune française située dans le département du Nord, en région Hauts-de-France.

La commune, située dans le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais, a longtemps vécu de l’exploitation du charbon : quatorze puits de mine furent creusés sur son territoire, onze par la Compagnie des mines d’Aniche, trois par la Compagnie des mines d’Azincourt mais aussi de la fabrication du verre avec neuf verreries implantées sur son territoire.

Aniche se situe au cœur de la région de l’Ostrevent.

Aniche est située dans la vallée de la Scarpe. La ligne de partage des eaux avec la vallée de l’Escaut se situe à la limite Sud avec Émerchicourt à hauteur de la motte castrale d’Hasencort, de la verrerie Saint-Gobain. Dans le bas d’Aniche la rue Apollinaire-Gaspart s’appelait auparavant la rue du Marais, marais situé aux limites Nord-Ouest avec Auberchicourt.

Le climat qui caractérise la commune est qualifié, en 2010, de « climat océanique dégradé des plaines du Centre et du Nord », selon la typologie des climats de la France qui compte alors huit grands types de climats en métropole. En 2020, la commune ressort du type « climat océanique altéré » dans la classification établie par Météo-France, qui ne compte désormais, en première approche, que cinq grands types de climats en métropole. Il s’agit d’une zone de transition entre le climat océanique, le climat de montagne et le climat semi-continental. Les écarts de température entre hiver et été augmentent avec l’éloignement de la mer. La pluviométrie est plus faible qu’en bord de mer, sauf aux abords des reliefs[2].

Les paramètres climatiques qui ont permis d’établir la typologie de 2010 comportent six variables pour les températures et huit pour les précipitations, dont les valeurs correspondent à la normale 1971-2000. Les sept principales variables caractérisant la commune sont présentées dans l’encadré ci-après.

Avec le changement climatique, ces variables ont évolué. Une étude réalisée en 2014 par la Direction générale de l’Énergie et du Climat complétée par des études régionales[6] prévoit en effet que la température moyenne devrait croître et la pluviométrie moyenne baisser, avec toutefois de fortes variations régionales. Ces changements peuvent être constatés sur la station météorologique de Météo-France la plus proche, « Pecquencourt », sur la commune de Pecquencourt, mise en service en 1962 et qui se trouve à 6 km à vol d’oiseau[8][Note 4], où la température moyenne annuelle est de 10,8 °C et la hauteur de précipitations de 743,8 mm pour la période 1981-2010. Sur la station météorologique historique la plus proche[Note 5], « Lille-Lesquin », sur la commune de Lesquin, mise en service en 1944 et à 31 km, la température moyenne annuelle évolue de 10,4 °C pour la période 1971-2000[11] à 10,8 °C pour 1981-2010, puis à 11,3 °C pour 1991-2020[13].

Aniche est reliée à Douai via la ligne A du Bus à Haut Niveau de Service (BHNS), nommé Evéa, du Syndicat Mixte des Transports du Douaisis, ainsi que par les lignes 211 (Guesnain-Denain via Aniche), 210 (Aniche-Somain), 201 (Aniche-Villeneuve d’Ascq) du réseau Arc-en-Ciel.

Aniche est desservie par Evéa, le bus à haut niveau de service de Douai. La commune compte 6 stations dont l’une sert de terminus à la ligne, à proximité du lycée Pierre-Joseph Laurent.

La commune était desservie par les transports en commun ferroviaire en gare d’Aniche, aujourd’hui détruite.

Aniche est une commune urbaine, car elle fait partie des communes denses ou de densité intermédiaire, au sens de la grille communale de densité de l’Insee,,,. Elle appartient à l’unité urbaine de Valenciennes (partie française), une agglomération internationale dont la partie française regroupe 56 communes[17] et 334 571 habitants en 2019, dont elle est une commune de la banlieue,.

Par ailleurs la commune fait partie de l’aire d’attraction de Douai dont elle est une commune de la couronne. Cette aire, qui regroupe 61 communes, est catégorisée dans les aires de 50 000 à moins de 200 000 habitants[20][21].

L’occupation des sols de la commune, telle qu’elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l’importance des territoires artificialisés (53,8 % en 2018), en augmentation par rapport à 1990 (48,8 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : zones urbanisées (48,6 %), terres arables (34,4 %), prairies (11,7 %), zones industrielles ou commerciales et réseaux de communication (4 %), mines, décharges et chantiers (1,2 %).

L’IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIII siècle), la carte d’état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd’hui)[23].

La gouache (ci-contre) probablement peinte en 1603, figure dans les Albums de Croÿ et fait partie d’un vaste ensemble de peintures topographiques réalisées à la demande du duc Charles de Croÿ : un ovale présentant une vue cavalière du paysage est encadré aux quatre angles de quatre personnages masculins nus ; ceux du haut de face ; ceux du bas de dos. Le médaillon ovale contient un cartouche avec le nom du village, « Anniche », et une représentation du paysage, vu du sud, en fin d’été (cf. champ labouré, feuilles sur les arbres).

Après l’ouverture des premières verreries en 1823, Aniche devient dès le milieu du XIX siècle, la capitale française de l’industrie du verre à vitres et passe de 4 000 à 7 500 habitants en 1900. La Société anonyme des plaques et papiers photographiques Antoine Lumière et ses fils (Lyon) a pour fournisseurs les Verreries de la Gare, plus connues sous le nom de « Verreries Belotte ».

Une première catastrophe minière a lieu le dans la matinée à la fosse Saint-Hyacinthe, un foyer qu’on avait l’habitude d’entretenir a communiqué le feu aux échafaudages d’accès au puits de descente des ouvriers. La fumée se répandit en abondance à l’intérieur de la mine, elle asphyxia 46 ouvriers occupés dans les veines à l’extraction de la houille. Sept jeunes gens et deux pères de familles furent retirés morts. – * : 50° 20′ 04,71″ N, 3° 14′ 43,47″ E Localisation du puits Saint-Hyacinthe

Le a lieu la Catastrophe d’Aniche de 1854 tuant onze mineurs par un coup de grisou.

Un tremblement de terre est ressenti à Aniche le . L’attentat d’Aniche se déroule le .

Le , vingt-et-un ouvriers sont tués par l’explosion de 148 kg de dynamite à la fosse Fénelon de la Compagnie des mines d’Aniche. C’est la catastrophe d’Aniche.

Le , la France lance l’ordre de mobilisation générale. À Aniche, comme à Lallaing, dans le cadre de la fièvre patriotique, des mineurs refusent de descendre avec les Polonais originaires des territoires allemands et allemands. Certains de ces Polonais demandent à s’engager dans l’armée française[32].

La Première Guerre mondiale provoque d’abord un fort ralentissement de l’activité industrielle, puis entraîne la destruction par l’occupant de la majorité des installations avant son départ en octobre 1918, en évacuant par trains les mineurs, qui en signe de résistance chantent La Marseillaise, vers Liège et la destruction du clocher de l’église Saint-Martin. Du au la Jagdstaffel 23 (en) de la Luftwaffe ouvre un terrain d’aviation près de la cité Traisnel avec 22 hangars et des aéroplanes Albatros D.II puis la Jagdstaffel 58 (en) et Jagdstaffel 36 prendrons le relais jusqu’à l’arrivée de la Royal Air Force le avec l’arrivée du No. 40 Squadron RAF.

L’occupation dure quarante neuf mois, de au , lorsque le village est libéré par les forces britanniques. La guerre fait 314 victimes anichoises, 299 au front ou à cause de blessures et 15 victimes civiles.

L’entre-deux-guerres verra le déclin de l’industrie minière avec l’arrêt de l’exploitation de la dernière fosse en 1938 puis l’arrêt définitif de la glacerie à l’aube de la Seconde Guerre mondiale.

Le , la ville d’Aniche connait un nouveau soubresaut dans l’opposition entre laïcs et religieux, dans la prolongation de la séparation des Églises et de l’État. La municipalité communiste élue en 1929 a pris un arrêté d’interdiction de toute procession religieuse.Les catholiques décident de réaliser quand même la classique procession du (assomption de Marie). De violentes bagarres éclatent et un peloton de gendarmerie doit intervenir pour disperser l’affrontement.

Tout comme le reste du bassin minier, la ville est occupée par l’Allemagne nazie en 1940. Non loin, dans le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais a démarré la grève patriotique des cent mille mineurs de mai-juin 1941 a démarré et s’étend à d’autres industries, notamment les verreries. C’est l’un des premiers actes de résistance collective à l’occupation nazie en France et le plus important en nombre, qui se solda par 414 arrestations en 3 vagues, la déportation de 270 personnes[37], 130 mineurs étant par ailleurs fusillés à la Citadelle d’Arras. Après-guerre, la commune est aussi au centre de trois événements nationaux, la “bataille du charbon” (1945-1947), suivie des grève des mineurs de 1947 et celles de 1948.

Dans les années 2020, le développement d’une centrale solaire photovoltaïque est prévue sur le site de l’ancienne décharge communale sise aux Grands Ruots, rue Jean-Jaurès prolongée, par la société Recy BTP qui souhaite ainsi se diversifier, elle recycle alors les déchets issus de démolitions. Mi-mars 2022, elle acquiert des parcelles à la commune à raison de 21 396 m pour un prix de 25 000 [38].

La commune se trouve depuis 1926 dans l’arrondissement de Douai du département du nord. Pour l’élection des députés, elle fait partie depuis 1982 de la seizième circonscription du Nord.

Elle faisait partie depuis 1801 du canton de Douai-Sud. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, la ville devient le bureau centralisateur du nouveau canton d’Aniche.

La ville est membre de la communauté de communes Cœur d’Ostrevent, qui a succédé au Syndicat Intercommunal de la Région de Somain-Aniche (SIRSA) créé en 1962.

Lors du premier tour des élections de mars 2014, la liste divers droite de Marc Hémez recueille 43,28 % des suffrages exprimés, contre 39,7 % pour la liste du Parti communiste français de Michel Meurdesoif et 17 % pour la liste socialiste de Jeannine Marquaille. Les votes blancs ou nuls représentent 3,53 %.
Le second tour se solde par une triangulaire où la liste de Marc Hémez recueille 46,37 % des suffrages exprimés, contre 45,32 % pour celle de Michel Meurdesoif et 8,29 % pour celle de Jeannine Marquaille.

Lors du premier tour des élections municipales le , trente-trois sièges sont à pourvoir ; on dénombre 6 747 inscrits, dont 2 996 votants (44,40 %), 20 votes blancs (0,67 %) et 2 926 suffrages exprimés (97,66 %). Le maire sortant Marc Hémez fait le choix de ne pas se représenter. Quatre listes sont en présence, aucun siège n’est pourvu dès le premier tour :

Pascal Cléry quitte en mars 2022 le conseil municipal d’Aniche, moins de deux ans après son élection comme conseiller municipal.

La mairie d’Aniche dresse ainsi la liste des maires successifs

L’évolution du nombre d’habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l’Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d’information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d’une période de cinq ans. Pour les communes de plus de 10 000 habitants les recensements ont lieu chaque année à la suite d’une enquête par sondage auprès d’un échantillon d’adresses représentant 8 % de leurs logements, contrairement aux autres communes qui ont un recensement réel tous les cinq ans,

En 2019, la commune comptait 10 085 habitants, en diminution de 4,28 % par rapport à 2013 (Nord : +0,49 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

La population de la commune est relativement jeune. En 2018, le taux de personnes d’un âge inférieur à 30 ans s’élève à 42,7 %, soit au-dessus de la moyenne départementale (39,5 %). À l’inverse, le taux de personnes d’âge supérieur à 60 ans est de 19,7 % la même année, alors qu’il est de 22,5 % au niveau départemental.

En 2018, la commune comptait 4 933 hommes pour 5 213 femmes, soit un taux de 51,38 % de femmes, légèrement inférieur au taux départemental (51,77 %).

Les pyramides des âges de la commune et du département s’établissent comme suit.

Aniche fait partie de l’académie de Lille.

Au début du XX siècle, trois journaux sont imprimés à Aniche[62] :

Secma est une entreprise de la commune.

Dix-neuf brasseries ont été exploitées sur le territoire d’Aniche. Avant la révolution, temps où la population était d’environ 800 habitants il y avait déjà quatre brasseries Olivier, Mortelette, Lanvi et Mortelette-Lansiaux. À partir de 1830 la population va s’agrandir d’environ 1 000 habitants tous les 10 ans. Avec cet essor viendront les brasseries Six, Wailly, Coët, Saint-Martin, Houriez, Delmotte-Belotte-Delcroix, Dubrulle, Poulain-Theys, Fassiaux, Daize, Gillon, Oblin, Brasserie ouvrière, Maurice Hémez, Léon Letargez.

D’autres communes possèdent le même blason : entre autres, Bugnicourt et Rieulay qui devaient être rattachées à l’abbaye de Cysoing. Au lendemain de la Première Guerre mondiale, les municipalités ont créé un blason avec des armes symboliques : pic de mineur, pelle de verrier et « canon » de verre ; les autorités préfectorales ont demandé leur abrogation ; elles continuent d’être utilisées notamment par un pâtissier local.

Aniche compte plusieurs géants : Kopierre, Bernard le pompier, Jean le Grand, Fidéline et Wadeck. Tiot Kopierre a en revanche disparu[69].

À Aniche la fête de Saint-Laurent est marquée par 21 coups de canon le matin à 8 heures. Elle existe depuis 1870 et sans discontinuité depuis 1946, puis un grand prix cycliste et l’envol d’une montgolfière depuis 1910 en fin d’après-midi.

La page est mise en ligne à des fins d’information du public et en vue d’informer les clients. Par ailleurs elle est régulièrement mise à jour, dans la mesure du possible. Néanmoins en raison de l’évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle. Nous vous invitons toutefois à nous interroger pour toute question ou problème concernant le thème évoqué au 01 40 61 94 59. Cependant en aucun cas FCGE ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles du site.  xtremwebsite carte grise en ligne à Aniche changement adresse carte grise ants carte grise simulateur carte grise prix carte grise changements adresse carte grise</span>