Votre carte grise en ligne
en 5 mn à Bergholtz

Commander votre carte grise en ligne et recevez là directement chez vous en faisant confiance à un professionnel agréé par le ministère de l’Intérieur N°33958

Choisissez votre démarche ci-dessous pour obtenir votre tarif en ligne

Changement de titulaire

Suite à l’acquisition d’un véhicule d’occasion

Changement d'adresse

Vous avez où vous allez déménager

Demande de duplicata

Votre carte grise a été volée ou perdue

Changement d'état civil

Suite à un divorce, mariage, ou un décès.

Déclaration de session

Vous avez vendu votre véhicule

Carte grise véhicule neuf

Vous venez d’acheter un véhicule neuf

Changement de titulaire

Suite à l’acquisition d’un véhicule d’occasion

Changement d'adresse

Vous avez où vous allez déménager

Demande de duplicata

Votre carte grise a été volée ou perdue

Changement d'état civil

Suite à un divorce, mariage, ou un décès.

Déclaration de session

Vous avez vendu votre véhicule

Véhicule neuf

Vous venez d’acheter un véhicule neuf

[trustindex no-registration=google]

Prix carte grise en ligne à Bergholtz

Le prix de la carte grise est calculé en fonction du coût du cheval fiscal fixé par le conseil régional. 

A ce montant peut s’ajouter d’autres taxes qui sont généralement tributaires du véhicule : la date de sa mise en circulation, son ancienneté, le type du carburant, son taux d’émission de CO2,…

Le prix du cheval fiscal à Bergholtz , est le même dans toute les villes Haut-Rhin , et est imposé aussi bien par l’ANTS que par FCGE Paris. 

carte grise en ligne à Bergholtz changement adresse carte grise ants carte grise simulateur carte grise prix carte grise changements adresse carte

Certifié par le Ministère de l’Intérieur.

Habilitation préfecture: N°24267
Agrément N°: 33958

Les documents à fournir

  • Carte grise originale et une photocopie
  • Demande de certificat d’immatriculation d’un véhicule (original rempli et signé par le demandeur)
  • Original de la déclaration de cession d’un véhicule (original rempli et signé par le vendeur)
  • Mandat d’immatriculation (rempli et signé)
  • Contrôle technique de moins de 6 mois pour les véhicules de plus de 4 ans (photocopie)
  • Justificatif de domicile (photocopie)
  • Pièce d’identité du demandeur (photocopie)
  • Attestation d’assurance (photocopie)
  • Attestation d’assurance du véhicule
  • Photocopie du permis de conduire du demandeur

MIEUX CONNAÎTRE BERGHOLTZ

Bergholtz est une commune française située dans la circonscription administrative du Haut-Rhin et, depuis le , dans le territoire de la Collectivité européenne d’Alsace, en région Grand Est.

Cette commune se trouve dans la région historique et culturelle d’Alsace.

Ses habitants sont appelés les Bergholtzois et les Bergholtzoises.

Située à mi-chemin entre Colmar et Mulhouse (23 km de Mulhouse et 25 km de Colmar), au débouché de la vallée de Guebwiller, Bergholtz s’adosse aux collines calcaires sous-vosgiennes (Schwartzberg), tout en s’ouvrant largement à l’est sur la plaine rhénane par une basse terrasse lœssique qui offre d’excellentes terres agricoles. Le village s’est développé le long de deux chemins perpendiculaires, l’un le reliant à Guebwiller en suivant la ligne de rupture de pente entre plaine et colline, l’autre assurant le débouché vers la plaine des localités du fossé d’Orschwihr.

Le nom de Bergholtz (voir Toponymie ci-dessous) semble indiquer que le village a tiré ses premières ressources de l’exploitation de la forêt qui devait couvrir le Schwartzberg (« Montagne noire »). Cependant les pentes exposées ont dû être tôt converties en vignoble. Au XVIII siècle, le vin de Bergholtz était renommé. Après un reflux continu depuis la fin du XIXe siècle, largement dû à l’industrialisation de la vallée de Guebwiller, l’agriculture a retrouvé dans les dernières décennies du XX un dynamisme certain[1].

C’est une des 188 communes du parc naturel régional des Ballons des Vosges.

Bergholtz est une commune urbaine, car elle fait partie des communes denses ou de densité intermédiaire, au sens de la grille communale de densité de l’Insee,,,. La commune est en outre hors attraction des villes[6][7].

L’occupation des sols de la commune, telle qu’elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l’importance des territoires agricoles (67,9 % en 2018), néanmoins en diminution par rapport à 1990 (70,5 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (51,5 %), forêts (19,5 %), cultures permanentes (13,2 %), zones urbanisées (12,6 %), zones agricoles hétérogènes (3,2 %).

L’IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIII siècle), la carte d’état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd’hui)[9].

Bergholtz se compose du germanique berg, “montagne”, et de holtz, “bois”.

Il n’y a pas de document sur les origines de Bergholtz, qui semble avoir toujours fait partie de la seigneurie territoriale de l’abbaye de Murbach. On a des traces d’une famille de ministériaux de l’abbaye qui a pris le nom du village ; ces Bergholtz ont dû s’éteindre au XV siècle, puisqu’en voit en 1456 l’abbé de Murbach engager leur château à Conrad de Hungerstein. À la fin du XVIIe siècle, il appartenait à Pierre Simon, ancien bailli du lieu.

Le terrier de l’abbaye dressé en 1550 donne à ce château le nom de « Wamschturm » et le décrit comme ayant « maison, tour, porte et avant-cour ». Schoepflin, au XVIII siècle, dit qu’il en reste encore « une tour carrée construite en pierres de taille »[10]. En 1789, les paysans descendus de leur montagne saccagèrent les biens de l’abbaye à Guebwiller et à Lautenbach ; les habitants de Bergholtz firent comme eux et ne laissèrent du Wamschturm qu’un tertre insignifiant aujourd’hui planté de vignes.

Les descriptions anciennes et la forme de la parcelle suggèrent un château assez primitif, composé d’un donjon, construit sur une motte ou non, au centre d’une enceinte circulaire possédant une avant-cour et entourée d’un fossé. Les traces de ce château peuvent se comparer avec la motte de l’Oststein, dans la commune voisine d’Issenheim. Dans les deux cas, il s’agirait de sentinelles de Murbach, aux limites de son territoire du côté de la plaine.

La maison dîmière de l’abbaye, partiellement du XVI siècle, existe encore, transformée en exploitation agricole. L’église de même appartenait à l’abbaye (le premier prêtre connu à Bergholtz apparaît dans un document de 1207). Au milieu du XVIIIe siècle, quand la frénésie de constructions neuves s’est emparée des chanoines, on démolit l’ancienne église du lieu et le prince-abbé Casimir de Rathsamhausen vint lui-même, le 5 mars 1759, poser la première pierre d’un nouveau sanctuaire dédié à saint Gall. Le mobilier fut renouvelé et, en grande partie, y subsiste encore.

L’ancien cimetière fut abandonné. En 1901, on y découvrit onze sarcophages ornés qui suscitèrent un grand intérêt chez les érudits locaux, d’autant plus que Félix Wolff, le conservateur des Monuments historiques qui avait pris la fouille en main, les datait de l’époque carolingienne. Ils ont été depuis, avec plus de vraisemblance, attribués au XI siècle. Ceux qui subsistent sont dispersés dans les musées de la région[12].

L’évolution du nombre d’habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l’Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d’information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d’une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[16].

En 2019, la commune comptait 1 096 habitants, en augmentation de 3,89 % par rapport à 2013 (Haut-Rhin : +1,1 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

La page est mise en ligne à des fins d’information du public et en vue d’informer les clients. Par ailleurs elle est régulièrement mise à jour, dans la mesure du possible. Néanmoins en raison de l’évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle. Nous vous invitons toutefois à nous interroger pour toute question ou problème concernant le thème évoqué au 01 40 61 94 59. Cependant en aucun cas FCGE ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles du site.  xtremwebsite carte grise en ligne à Bergholtz changement adresse carte grise ants carte grise simulateur carte grise prix carte grise changements adresse carte grise</span>