Votre carte grise en ligne
en 5 mn à Blamont

Faites votre demande de carte grise en ligne et recevez là directement chez vous en faisant confiance à un professionnel agréé par le ministère de l’Intérieur N°33958

Choisissez votre démarche ci-dessous pour obtenir votre prix en ligne

Changement de titulaire

Suite à l’acquisition d’un véhicule d’occasion

Changement d'adresse

Vous avez où vous allez déménager

Demande de duplicata

Votre carte grise a été volée ou perdue

Changement d'état civil

Suite à un divorce, mariage, ou un décès.

Déclaration de session

Vous avez vendu votre véhicule

Carte grise véhicule neuf

Vous venez d’acheter un véhicule neuf

Changement de propriétaire

Suite à l’acquisition d’un véhicule d’occasion

Changement d'adresse

Vous avez où vous allez déménager

Demande de duplicata

Votre carte grise a été volée ou perdue

Changement d'état civil

Suite à un divorce, mariage, ou un décès.

Déclaration de session

Vous avez cédé votre véhicule

Véhicule neuf

Vous venez d’acheter un véhicule neuf

[trustindex no-registration=google]

Prix carte grise en ligne à Blamont

Le prix de la carte grise est calculé en fonction du coût du cheval fiscal fixé par le conseil régional. 

A ce montant peut s’ajouter d’autres taxes qui sont généralement tributaires du véhicule : la date de sa mise en circulation, son ancienneté, le type du carburant, son taux d’émission de CO2,…

Le prix du cheval fiscal à Blamont , est le même dans toute les villes Doubs , et est imposé aussi bien par l’ANTS que par FCGE Paris. 

carte grise en ligne à Blamont changement adresse carte grise ants carte grise simulateur carte grise prix carte grise changements adresse carte

Certifié par le Ministère de l’Intérieur.

Habilitation préfecture: N°24267
Agrément N°: 33958

Les documents à fournir

  • Carte grise originale et une photocopie
  • Demande de certificat d’immatriculation d’un véhicule (original rempli et signé par le demandeur)
  • Original de la déclaration de cession d’un véhicule (original rempli et signé par le vendeur)
  • Mandat d’immatriculation (rempli et signé)
  • Contrôle technique de moins de 6 mois pour les véhicules de plus de 4 ans (photocopie)
  • Justificatif de domicile (photocopie)
  • Pièce d’identité du demandeur (photocopie)
  • Attestation d’assurance (photocopie)
  • Attestation d’assurance du véhicule
  • Photocopie du permis de conduire du demandeur

MIEUX CONNAÎTRE BLAMONT

Blamont est une commune française située dans le département du Doubs, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Ses habitants se nomment les Blamontais et Blamontaises.

Blamont est située sur le plateau de Blamont (Lomont), à environ 600 m d’altitude. Les communes ci-dessous appartiennent également au plateau du Lomont :

Blamont est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l’Insee,,,.

Par ailleurs la commune fait partie de l’aire d’attraction de Montbéliard, dont elle est une commune de la couronne. Cette aire, qui regroupe 137 communes, est catégorisée dans les aires de 50 000 à moins de 200 000 habitants[5][6].

L’occupation des sols de la commune, telle qu’elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l’importance des forêts et milieux semi-naturels (46,4 % en 2018), une proportion identique à celle de 1990 (46,4 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : forêts (46,4 %), terres arables (28,1 %), prairies (17,7 %), zones urbanisées (7,5 %), zones agricoles hétérogènes (0,4 %).

L’IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIII siècle), la carte d’état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd’hui)[8].

Blanmunt en 1232 ; Blammont en 1282 ; Blamont en 1284 ; Blanemont en 1309 ; Blandimonte en 1366 ; Blammont en 1373 ; Albo monte en 1447 ; Blarmont en 1588 ; Blantmont en 1611 ; Blasmont en 1717.

Il semble que l’étymologie de Blamont soit celtique, blan signifie cime et mon source.

L’agglomération se constitue à partir du XII siècle et est dotée de fortifications dès cette période. Un château est construit sur un éperon rocheux dominant le village et relié à celui-ci par un ouvrage avancé. Il est de forme carrée, flanqué d’un réduit d’entrée de forme trapézoïdale. Deux cents hommes peuvent y loger. Les remparts sont composés de murailles épaisses. Il sera assiégé à plusieurs reprises aux XVe, XVI et XVIIe siècles.

En 1283, la seigneurie de Blamont avec celle du Clémont et du Châtelot furent soustraites des possessions des comtes de Montbéliard afin d’être remises à Thiébaud IV de Neuchâtel-Bourgogne qui était le petit-fils de Thierry III de Montbéliard ; en 1377 ce fut le tour de celle d’Héricourt de les rejoindre.

Au XIV siècle, il sera fait le bornage des terres de Blamont pour éviter des frictions avec les Montbéliard, le seigneur de Neuchâtel-Bourgogne était représenté à Blamont par Esme Peurresey, écuyer, en qualité de châtelain et Huguenin de Willafans, seigneur de Fay comme bailli[12].

La seigneurie se composait de 13 paroisses en plus de la petite ville de Blamont. Celle-ci était le siège d’un commandement, d’un bailliage, d’une église, de halles, d’un château, d’un hôpital fondé en 1351 par le seigneur de Neuchâtel-Bourgogne avec le patronage et les dîmes de plusieurs églises pour subvenir à ses besoins[14] et d’une perception comme en témoigne la présence de Jehan Luclat de Blamont, cité comme receveur du seigneur de Neuchâtel-Bourgogne lors d’une vente le 28 décembre 1396. Parmi les terres que Blamont administre sont celles de Soyhières avec ses dépendances et son château, les droits sur les moulins de Laufon et les territoires de Porrentruy et de Beurnevésin, tout cela fut donné le 26 septembre 1402 par Thiébaud VIII de Neuchâtel à Jean et Thiébaud de Blamont : Nous Thiebaut seigneur de Nuefchastel et conte de Blancmont… donnons, baillons, cedons et transportons a tous iour maix a jehan et a thiebaut de Blancmont frere, nos bien amez escuiers, fils de feu Perrin de Roiche, jadix escuier…touz les droits, actions, raisons et réclamations quelconques, que nous houons, pouhons et deibuons hauoir es villes, finaige et territoires de Pourrentrui et de Burneuesin du dyocese de besancon, au chaistel et fourteresce de Soyeres du dyocese de Basle, et a toute la terre, appartenance et appendisses audit chaistel et fourteresce…et sur les molins de la ville de Loffons dudit diocese de Basle…que feu Jehan Henri de Dele escuier tenoit… Ce fief sera renouvelé le 15 décembre 1403[15].

Sa charte de franchise lui avait été remise en décembre 1308 par Thiébaud IV de Neuchâtel-Bourgogne. Ce dernier, en décembre de cette année, fait plusieurs concessions aux habitants, tant à ceux du bourg de la halle, qu’à ceux du bourg-dessus qu’il déclare francs de toutes espèces de mainmorte, servitude, exactions, tailles, corvées et charuages[14].

Lors de la guerre de Bourgogne, les Bernois dévastèrent Blamont durant l’été 1473. Le 31 juillet 1475, les Alsaciens et Suisses (4 000 hommes environ) entament le siège du château occupé par les troupes bourguignonnes et en obtiennent la reddition en août 1475. Le 28 mai 1477, un traité est conclu à Zurich entre la duchesse Marie de Bourgogne et les cantons suisses, il est décidé qu’Héricourt et Châtelot serait à l’archiduc Sigismond tandis que Blamont et Clémont reviendrait à l’évêque de Bâle. Ce dernier les restituera en 1478 aux Neuchâtel-Bourgogne[15].

À la mort de Guillaume de Neuchâtel-Bourgogne, l’empereur Maximilien en qualité de comte de Bourgogne, ordonnait en 1506 que son procureur-général au bailliage d’Amont se déclare comme propriétaire du fief de Blamont en totalité pour en empêcher la main mise d’Ulric VI de Wurtemberg-Montbéliard. Malgré cela les comtes de Montbéliard reprirent la seigneurie et firent reconstruire le château de Blamont en 1546 qu’ils utilisèrent comme résidence d’été. Après la conquête française, le château reçoit quelques améliorations : Vauban estime que l’escarpement est bien conçu ; Il n’y propose que des modifications mineures. Il revient en 1687 avec un projet plus important visant à une refonte complète des extérieurs. Finalement, seuls un abri casematé et une tour bastionnée seront construits[11]. À partir de 1699, une garnison est installée.

Au début de la campagne de France, l’armée bavaroise, partie de la Sixième Coalition, s’empare par surprise du fort de Blamont le  : une compagnie d’infanterie et un peloton de chevau-légers, sous la conduite du capitaine von Heidegger (ou von Heideck), franchissent le pont-levis et désarment la petite garnison ; ils s’emparent de 12 canons, un mortier et une quantité de munitions,.

Le bâtiment casematé et la tour bastionnée du début du XVIII siècle sont les seuls vestiges du fort de Blamont, car un autre château a été bâti sur son emplacement en 1814.

En 2017, la ville est choisie comme lieu de tournage par l’équipe NX Télévision lors du Festival du Film d’1 Jour.

Blason de la commune

L’évolution du nombre d’habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l’Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d’information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d’une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[23].

En 2019, la commune comptait 1 210 habitants, en augmentation de 3,6 % par rapport à 2013 (Doubs : +2 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

La page est mise en ligne à des fins d’information du public et en vue d’informer les clients. Par ailleurs elle est régulièrement mise à jour, dans la mesure du possible. Néanmoins en raison de l’évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle. Nous vous invitons toutefois à nous interroger pour toute question ou problème concernant le thème évoqué au 01 40 61 94 59. Cependant en aucun cas FCGE ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles du site.  xtremwebsite carte grise en ligne à Blamont changement adresse carte grise ants carte grise simulateur carte grise prix carte grise changements adresse carte grise</span>