Votre carte grise en ligne
en 5 mn à Chaumont-en-Vexin

Commander votre carte grise en ligne et recevez là directement chez vous en faisant confiance à un professionnel agréé par le ministère de l’Intérieur N°33958

Choisissez votre démarche ci-dessous pour obtenir votre prix en ligne

Changement de titulaire

Suite à l’acquisition d’un véhicule d’occasion

Changement d'adresse

Vous avez où vous allez déménager

Demande de duplicata

Votre carte grise a été volée ou perdue

Changement d'état civil

Suite à un divorce, mariage, ou un décès.

Déclaration de session

Vous avez vendu votre véhicule

Carte grise véhicule neuf

Vous venez d’acheter un véhicule neuf

Changement de propriétaire

Suite à l’acquisition d’un véhicule d’occasion

Changement d'adresse

Vous avez où vous allez déménager

Demande de duplicata

Votre carte grise a été volée ou perdue

Changement d'état civil

Suite à un divorce, mariage, ou un décès.

Déclaration de session

Vous avez cédé votre véhicule

Véhicule neuf

Vous venez d’acheter un véhicule neuf

[trustindex no-registration=google]

Prix carte grise en ligne à Chaumont-en-Vexin

Le prix de la carte grise est calculé en fonction du coût du cheval fiscal fixé par le conseil régional. 

A ce montant peut s’ajouter d’autres taxes qui sont généralement tributaires du véhicule : la date de sa mise en circulation, son ancienneté, le type du carburant, son taux d’émission de CO2,…

Le prix du cheval fiscal à Chaumont-en-Vexin , est le même dans toute les villes Oise , et est imposé aussi bien par l’ANTS que par FCGE Paris. 

carte grise en ligne à Chaumont-en-Vexin changement adresse carte grise ants carte grise simulateur carte grise prix carte grise changements adresse carte

Certifié par le Ministère de l’Intérieur.

Habilitation préfecture: N°24267
Agrément N°: 33958

Les documents à fournir

  • Carte grise originale et une photocopie
  • Demande de certificat d’immatriculation d’un véhicule (original rempli et signé par le demandeur)
  • Original de la déclaration de cession d’un véhicule (original rempli et signé par le vendeur)
  • Mandat d’immatriculation (rempli et signé)
  • Contrôle technique de moins de 6 mois pour les véhicules de plus de 4 ans (photocopie)
  • Justificatif de domicile (photocopie)
  • Pièce d’identité du demandeur (photocopie)
  • Attestation d’assurance (photocopie)
  • Attestation d’assurance du véhicule
  • Photocopie du permis de conduire du demandeur

MIEUX CONNAÎTRE CHAUMONT-EN-VEXIN

Chaumont-en-Vexin est une commune française située dans le département de l’Oise en région Hauts-de-France.

Ses habitants sont appelés les Chaumontois.

La commune de Chaumont est située dans le Vexin français, au sud-ouest du département de l’Oise, à 9 km de Gisors, 17 km de Magny-en-Vexin, 18 km d’Auneuil, 20 km de Méru et 28 km de Beauvais.

Construite autour d’une butte circulaire centrale s’élevant à environ 125 mètres, recouverte de bois et de prés, entourée au sud par le bois de la Brosse. Elle est construite au bord d’un marécage dû aux nombreuses sources d’eaux qui ont toujours coulé dans la vallée où elle se trouve. La commune se situe à environ 64 mètres d’altitude. La butte centrale n’est pas habitée, mais c’est autour et sur ses flancs que les habitations ont été construites.

La commune est desservie par une gare située sur la ligne Paris-Saint-Lazare – Gisors-Embranchement et desservie par les trains du Transilien J.

La commune est traversée par plusieurs cours d’eau :

Le climat qui caractérise la commune est qualifié, en 2010, de « climat océanique dégradé des plaines du Centre et du Nord », selon la typologie des climats de la France qui compte alors huit grands types de climats en métropole. En 2020, la commune ressort du type « climat océanique altéré » dans la classification établie par Météo-France, qui ne compte désormais, en première approche, que cinq grands types de climats en métropole. Il s’agit d’une zone de transition entre le climat océanique, le climat de montagne et le climat semi-continental. Les écarts de température entre hiver et été augmentent avec l’éloignement de la mer. La pluviométrie est plus faible qu’en bord de mer, sauf aux abords des reliefs[2].

Les paramètres climatiques qui ont permis d’établir la typologie de 2010 comportent six variables pour les températures et huit pour les précipitations, dont les valeurs correspondent à la normale 1971-2000. Les sept principales variables caractérisant la commune sont présentées dans l’encadré ci-après.

Avec le changement climatique, ces variables ont évolué. Une étude réalisée en 2014 par la Direction générale de l’Énergie et du Climat complétée par des études régionales[6] prévoit en effet que la température moyenne devrait croître et la pluviométrie moyenne baisser, avec toutefois de fortes variations régionales. Ces changements peuvent être constatés sur la station météorologique de Météo-France la plus proche, « Jamericourt », sur la commune de Jaméricourt, mise en service en 1990 et qui se trouve à 4 km à vol d’oiseau[8][Note 4], où la température moyenne annuelle est de 10,8 °C et la hauteur de précipitations de 700,9 mm pour la période 1981-2010. Sur la station météorologique historique la plus proche[Note 5], « Beauvais-Tillé », sur la commune de Tillé, mise en service en 1944 et à 27 km, la température moyenne annuelle évolue de 10,4 °C pour la période 1971-2000[11] à 10,6 °C pour 1981-2010, puis à 11,1 °C pour 1991-2020[13].

Divers spécimens de coquillages essentiellement du lutétien ont été découverts dans des carrières sablonneuses près de la commune par l’archéologue Raymond Pillon, dont certains spécimens uniques.

Le platane de la place de la Foulerie a reçu le label “Arbre Remarquable de France” le , décerné par l’association A.R.B.R.E.S.,. Il aurait été planté vers 1800 par le jardinier de Rebetz à partir de graines rapportées de Syrie[réf. nécessaire].

Chaumont-en-Vexin est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l’Insee,,,. Elle appartient à l’unité urbaine de Chaumont-en-Vexin, une unité urbaine monocommunale[19] de 3 269 habitants en 2017, constituant une ville isolée,.

Par ailleurs la commune fait partie de l’aire d’attraction de Paris, dont elle est une commune de la couronne. Cette aire regroupe 1 929 communes[22][23].

L’occupation des sols de la commune, telle qu’elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l’importance des territoires agricoles (68,9 % en 2018), néanmoins en diminution par rapport à 1990 (71,3 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (61 %), forêts (13,6 %), espaces verts artificialisés, non agricoles (8,4 %), prairies (7,9 %), zones urbanisées (7,7 %), zones industrielles ou commerciales et réseaux de communication (1,5 %).

L’IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIII siècle), la carte d’état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd’hui)[25].

Il y a plusieurs hameaux et écarts : Laillerie (ancienne commune), aujourd’hui presque totalement intégrée, Bertichères, Rebetz, le Petit Rebetz et Saint-Brice (autre ancienne commune). La commune est entourée de nombreux lieux-dits témoignant d’une très importante implantation paysanne qui a façonné la commune.

En 2018, le nombre total de logements dans la commune était de 1 457, alors qu’il était de 1 353 en 2013 et de 1 235 en 2008.

Parmi ces logements, 90,1 % étaient des résidences principales, 2,4 % des résidences secondaires et 7,5 % des logements vacants. Ces logements étaient pour 67,8 % d’entre eux des maisons individuelles et pour 29,2 % des appartements.

Le tableau ci-dessous présente la typologie des logements à Chaumont-en-Vexin en 2018 en comparaison avec celle de l’Oise et de la France entière. Une caractéristique marquante du parc de logements est ainsi une proportion de résidences secondaires et logements occasionnels (2,4 %) inférieure à celle du département (2,5 %) mais supérieure à celle de la France entière (9,7 %). Concernant le statut d’occupation de ces logements, 55,8 % des habitants de la commune sont propriétaires de leur logement (55,7 % en 2013), contre 61,4 % pour l’Oise et 57,5 pour la France entière.

Attestée sous la forme latinisée Castrum Calvi Montis en 1112.

Archétype toponymique fréquent en France sous les formes Chaumont, Caumont ou Calmont et qui représente le composé roman chals / caux (issues du latin calvus) ancienne formes masculines de « chauve » (jadis féminin) et mont « colline, éminence, mont », soit « mont chauve »,.

Le , Chaumont prend le nom de Chaumont-en-Vexin.

Dans la région autour de la ville, dans le bois de Bertichères sur la commune de Trie-Château, il reste plusieurs traces du néolithique : un dolmen dit de la Pierre trouée et un menhir.

La butte centrale du village était originairement plus petite mais elle a été rehaussée par les premiers constructeurs d’une motte castrale au début du Moyen Âge.

Chaumont était la capitale du comté qui porta son nom, et qui existait déjà sous le règne de Philippe I. Ce comté comprenait-une étendue de pays évaluée à environ quatre-vingt lieues carrées : les premiers comtes étaient bénéficiaient de charges importantes à la cour[28].

Chaumont, placé à la limite du duché de Normandie, a joué un rôle important dans les guerres que les normands et les rois d’Angleterre mènent contre la France jusques vers 1260. La place est situé sur un mamelon au nord du coteau vers Gisors, isolée et forte naturellement, est équipée d’un château par les rois de France afin de répondre à celui de Gisors, des Normands.

Louis Graves indiquait que « Le château était bâti sur un plan elliptique, et composé de dix tours séparées par des intervalles égaux ; il renfermait dans son enceinte le prieuré de Saint-Pierre, et le donjon nommé Tour-au-bègue ».

Après l’incendie de 1167, la ville ne fut plus rebâtie sur le coteau, mais elle s’étendit insensiblement sur les bords de la rivière au couchant, et fut fermée par trois portes dont une existait encore » au début du XIXe siècle.

En 1182, Philippe Auguste donne des institutions communales à la ville, en échange de la prise en charge par les bourgeois des travaux de fortifications de la ville et d’un service d’ost.

La ville est chef-lieu du district de Chaumont de 1790 à 1795..

Les communes instituées par la Révolution française de Laillerie et Saint-Brice sont rattachées à Chaumont entre 1790 et 1794.

En 1827, la commune est propriétaire de l’ancien couvent des Récollets, dont elle fera ultérieurement sa mairie, du presbytère, d’une école pour les filles qui lui a été donnée par M Pichelin, une place pour le marché, une pour le jeu de tamis qui sert aussi de champ de foire, et une place. de danse et de promenade. Une tannerie, une mégisserie, trois moulins à eau, et deux fours à chaux étaient exploités à Chaumont. « Une partie de la population féminine travaille pour les manufactures de blondes de Chantilly[C’est-à-dire ?]. Une autre partie de la population détournée des travaux agricoles par des habitudes urbaines, demeure inoccupée ». En 1859; l’école des filles devenues insuffisante, n’était plus utilisée, et la ville disposait d’un service d’incendie, animé par une compagnie de garde nationale. Un marché aux grains et aux comestibles était organisé le jeudi, et chaque année deux foires s’y tenaient, les et . La ville était dotée d’un bureau de poste, qui desservait 28 communes, et un relais de poste aux chevaux[31]

La création de la Ligne de Saint-Denis à Dieppe avec la gare de Chaumont-en-Vexin par la Compagnie des chemins de fer de l’Ouest en 1868 permet de faciliter les déplacements des habitants et le transport des marchandises.

Pendant la 1° guerre mondiale (avril-mai 1918), les forces américaines ont transité par la ville,. Les quartiers généraux des différents régiments ont été affectés à plusieurs communes du canton. La 1° Division arrivait du secteur de Toul en avril 1918[35]. Des manoeuvres y ont eu lieu. Le Général John J Pershing lui-même est venu afin de s’y adresser aux officiers américains avant leur départ pour le front,. Ils remporteront la bataille de Cantigny[38] le 28 mai 1918.

La commune se trouve dans l’arrondissement de Beauvais du département de l’Oise.

Elle était le chef-lieu depuis 1793 du canton de Chaumont-en-Vexin. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, cette circonscription administrative territoriale a disparu, et le canton n’est plus qu’une circonscription électorale.

Pour les élections départementales, la commune est depuis 2014 le bureau centralisateur d’un nouveau canton de Chaumont-en-Vexin

Pour l’élection des députés, elle fait partie de la deuxième circonscription de l’Oise.

Chaumont-en-Vexin est le siège de la communauté de communes du Vexin-Thelle, un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre créé en 2000 et auquel la commune a transféré un certain nombre de ses compétences, dans les conditions déterminées par le code général des collectivités territoriales.

Lors des élections municipales de 2014 dans l’Oise, la liste DVD menée par le maire sortant est la seule candidate et obtient donc la totalité des 906 suffrages exprimés, entrainant l’élection de la totalité des 23 membres de la liste, dont 5 élus au conseil communautaire.

Lors de ce scrutin, 46,28 % des électeurs se sont abstenus et 16,34 % d’entre eux ont voté blanc ou nul.

Lors du premier tour des élections municipales de 2020 dans l’Oise, la liste menée par Emmanuelle Lamarque[42] — soutenue par le maire sortant qui ne se représentait pas — obtient la majorité absolue des suffrages exprimés, avec 518 voix (51,69 %, 18 conseillers municipaux élus dont 6 conseillers communautaires), devançant très largement les listes menées respectivement par :
– René Gaillet (SE, 271 voix, 27,04 %, 3 conseillers municipaux dont 1 communautaire) ;
– Philippe Virolle (ancien candidat La France insoumise[44], 213 voix, 21,25 %, 2 conseillesr municipaux élus dont 1 communautaire).
Lors de ce scrutin marqué par la pandémie de Covid-19 en France, 50,29 % des électeurs se sont abstenus.

Les écoles et collèges de Chaumont-en-Vexin appartiennent à l’académie d’Amiens, située en zone B.

La commune gère les écoles publiques Roger Blondeau, situées place de la Foulerie : une maternelle et une primaire.

Chaumont accueille deux collèges publics : le collège Saint-Exupéry, au sud, et le collège Guy-de-Maupassant, au nord, qui a faisait office d’annexe du premier lorsqu’il est construit. Ils scolarisent les élèves des alentours.

La création d’un lycée est décidée par la Région Hauts-de-France en accord avec les autorités académiques. Il devrait ouvrir en 2026, et ce sera alors la première création d’un lycée depuis trente ans dans l’Oise.

Le Centre hospitalier Bertinot Juel, créé en 1924, s’est spécialisé dans les soins gériatriques et les consultation de spécialistes,.

L’EHPAD de « La Compassion » accueille des personnes âgées dépendantes à Chaumont-en-Vexin.

La Plaine des sports communautaire de Chaumont-en-Vexin s’étend sur 8 hectares.

L’intercommunalité administre la piscine l’Aquavexin

Le Centre social rural du Vexin-Thelle (CSRVT) de Chaumont-en-Vexin rayonne sur le territoire de l’intercommunalité et propose diverses animatuions, comme des activités pour les jeunes proposées les mercredis, ou feds services périscolaires qui aident les écoliers à faire leurs devoirs.

Le centre de secours de Chaumont-en-Vexin assure la protection des habitants contre l’incendue et les accidents.

L’évolution du nombre d’habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l’Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d’information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d’une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[55].

En 2019, la commune comptait 3 340 habitants, en augmentation de 6,4 % par rapport à 2013 (Oise : +1,72 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

En 2018, le taux de personnes d’un âge inférieur à 30 ans s’élève à 33,2 %, soit en dessous de la moyenne départementale (37,3 %). À l’inverse, le taux de personnes d’âge supérieur à 60 ans est de 30,8 % la même année, alors qu’il est de 22,8 % au niveau départemental.

En 2018, la commune comptait 1 506 hommes pour 1 799 femmes, soit un taux de 54,43 % de femmes, largement supérieur au taux départemental (51,11 %).

Les pyramides des âges de la commune et du département s’établissent comme suit.

En 2019, le Club sportif chaumontois (CSC) accueille 419 licenciés. Une convention signée avec le collège Guy-de-Maupassant permet à une quarantaine d’élèves de s’entrainer au foot avec le club. Le club envisage d’étendre ses activités pour devenir un club omnisport sur le territoire de l’intercommunalité.

Le Chaumont Vexin Thelle Athlétisme est un club d’athlétisme.

L’association Les Aigles du Vauroux a organisé à la Plaine des sports les championnats de France d’aéromodélisme de 2020.

Un salon du livre est organisé tous les ans vers la mi-mai.

La troisième édition du Royal jump s’est tenue au domaine de Bertichères de Chaumont-en-Vexin début ,.

La première édition de la Royale Run, présentée comme une « course à obstacles médiévale fantastique », s’est tenue en , sur un circuit pédestre de huit kilomètres sur un domaine naturel de plus de 70 hectares situé dans le bois de Gomerfontaine.

Chaumont-en-Vexin compte deux monuments historiques sur son territoire :

On peut également signaler :

La page est mise en ligne à des fins d’information du public et en vue d’informer les clients. Par ailleurs elle est régulièrement mise à jour, dans la mesure du possible. Néanmoins en raison de l’évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle. Nous vous invitons toutefois à nous interroger pour toute question ou problème concernant le thème évoqué au 01 40 61 94 59. Cependant en aucun cas FCGE ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles du site.  xtremwebsite carte grise en ligne à Chaumont-en-Vexin changement adresse carte grise ants carte grise simulateur carte grise prix carte grise changements adresse carte grise</span>