Votre carte grise en ligne
en 5 mn à Cosne-Cours-sur-Loire

Passer votre commande de carte grise en ligne et recevez là directement chez vous en faisant confiance à un professionnel agréé par le ministère de l’Intérieur N°33958

Sélectionner votre démarche ci-dessous pour obtenir votre tarif en ligne

Changement de titulaire

Suite à l’acquisition d’un véhicule d’occasion

Changement d'adresse

Vous avez où vous allez déménager

Demande de duplicata

Votre carte grise a été volée ou perdue

Changement d'état civil

Suite à un divorce, mariage, ou un décès.

Déclaration de session

Vous avez cédé votre véhicule

Carte grise véhicule neuf

Vous venez d’acheter un véhicule neuf

Changement de propriétaire

Suite à l’acquisition d’un véhicule d’occasion

Changement d'adresse

Vous avez où vous allez déménager

Demande de duplicata

Votre carte grise a été volée ou perdue

Changement d'état civil

Suite à un divorce, mariage, ou un décès.

Déclaration de session

Vous avez vendu votre véhicule

Véhicule neuf

Vous venez d’acheter un véhicule neuf

[trustindex no-registration=google]

Prix carte grise en ligne à Cosne-Cours-sur-Loire

Le prix de la carte grise est calculé en fonction du coût du cheval fiscal fixé par le conseil régional. 

A ce montant peut s’ajouter d’autres taxes qui sont généralement tributaires du véhicule : la date de sa mise en circulation, son ancienneté, le type du carburant, son taux d’émission de CO2,…

Le prix du cheval fiscal à Cosne-Cours-sur-Loire , est le même dans toute les villes Nièvre , et est imposé aussi bien par l’ANTS que par FCGE Paris. 

carte grise en ligne à Cosne-Cours-sur-Loire changement adresse carte grise ants carte grise simulateur carte grise prix carte grise changements adresse carte

Certifié par le Ministère de l’Intérieur.

Habilitation préfecture: N°24267
Agrément N°: 33958

Les documents à fournir

  • Carte grise originale et une photocopie
  • Demande de certificat d’immatriculation d’un véhicule (original rempli et signé par le demandeur)
  • Original de la déclaration de cession d’un véhicule (original rempli et signé par le vendeur)
  • Mandat d’immatriculation (rempli et signé)
  • Contrôle technique de moins de 6 mois pour les véhicules de plus de 4 ans (photocopie)
  • Justificatif de domicile (photocopie)
  • Pièce d’identité du demandeur (photocopie)
  • Attestation d’assurance (photocopie)
  • Attestation d’assurance du véhicule
  • Photocopie du permis de conduire du demandeur

MIEUX CONNAÎTRE COSNE-COURS-SUR-LOIRE

Cosne-sur-Loire [kon syʁ lwaʁ] (nom courant) ou Cosne-Cours-sur-Loire [kon kuʁ syʁ lwaʁ] (nom officiel) est une commune française située dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Elle résulte de la fusion au des communes de Cosne-sur-Loire et de Cours.

Cosne-Cours-sur-Loire se situe au sud-est de Montargis (80 km) et de Paris (190 km) et au nord-ouest de la préfecture départementale, Nevers (55 km) ; elle est de plus à 59 km au nord-est de Bourges, et respectivement à 115 km et 215 km au nord de Moulins et de Clermont-Ferrand.

Cosne-Cours-sur-Loire est la deuxième ville de la Nièvre en nombre d’habitants. Elle est située au nord-ouest du département, au confluent de la Loire et du Nohain.

Cosne-Cours-sur-Loire est une commune urbaine, car elle fait partie des communes denses ou de densité intermédiaire, au sens de la grille communale de densité de l’Insee,,,. Elle appartient à l’unité urbaine de Cosne-Cours-sur-Loire, une unité urbaine monocommunale[4] de 9 589 habitants en 2019, constituant une ville isolée,.

Par ailleurs la commune fait partie de l’aire d’attraction de Cosne-Cours-sur-Loire, dont elle est la commune-centre. Cette aire, qui regroupe 30 communes, est catégorisée dans les aires de moins de 50 000 habitants[7][8].

L’occupation des sols de la commune, telle qu’elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l’importance des territoires agricoles (60,9 % en 2018), néanmoins en diminution par rapport à 1990 (65,8 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (41,8 %), forêts (18,6 %), zones urbanisées (13,7 %), prairies (10 %), zones agricoles hétérogènes (9,1 %), zones industrielles ou commerciales et réseaux de communication (4,2 %), eaux continentales (2 %), espaces verts artificialisés, non agricoles (0,6 %)[9].

L’IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIII siècle), la carte d’état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd’hui)[10].

Le nom de la localité est attesté sous la forme Condate au II siècle (Ptolémée) et au IVe siècle (Itinéraire d’Antonin).

Cosne est issu directement de Condate, mot celtique (gaulois) signifiant « confluent, confluence (réunion) »[12]. La forme Cosne, au lieu du plus commun Condé (langue d’oïl) attendu, s’explique par un déplacement de l’accent tonique. Cosne est effectivement situé à la confluence du Nohain et de la Loire dans laquelle il se jette à cet endroit.

Cours est attesté sous la forme de Curte en 1147. Il s’agit du gallo-roman CORTE « cour → ferme » issu du latin vulgaire cōrtem[11] ou curtis. La graphie actuelle cours est fantaisiste, tout comme l’orthographe du français cour que l’on a cru être issu du latin curia, alors qu’il procède de cōrtem / curtis, d’où courtois (ancien français corteis), les toponymes en -court et l’anglais court emprunté au français.

Le territoire de la commune est peuplé depuis la Préhistoire.

En 596, le règlement de saint Aunaire, 18 évêque d’Auxerre (572-605), inclut Cosne (Cône) dans les trente principales paroisses du diocèse[13].

Puis le site de Cosne voit plusieurs affrontements à travers l’Histoire, tels que la guerre de Cent Ans et les guerres de religion. Henri V de Lancastre, malade, tente de rejoindre la garnison bourguignonne de Cosne, mais meurt de la dysenterie à Vincennes en 1422.

Vers le XVII siècle, la ville commence à se développer grâce à l’industrie métallurgique et à la navigation sur la Loire où sont acheminés les différents objets de cette industrie prospère à l’époque.

Pierre Babaud de La Chaussade (1706-1792) fonde en 1735 les forges de la Chaussade qui deviennent les forges royales de la Chaussade où sont fabriqués des ancres, des canons et d’autres accessoires pour la Marine royale. La production est acheminée par la Loire, fleuve navigable à cette époque. À partir de 1860, les forges commencent à péricliter avec l’arrivée du chemin de fer qui remplace peu à peu les voies navigables. Les forges ferment définitivement en 1872.

Aujourd’hui, il ne reste que la « grille d’entrée des anciennes forges royales de la Chaussade (fin du XVII siècle) »[Note 4], avec une plaque citant un extrait d’une lettre de Madame de Sévigné qui visite les lieux le .

En 1833, est construit le premier pont sur la Loire, qui est détruit pendant la Seconde Guerre mondiale.

L’activité industrielle métallurgique a connu une grande importance pour le développement de Cosne jusqu’à aujourd’hui. Les années 1990 et le début de la décennie 2000 ont connu une large crise dans ce secteur qui fut l’activité principale de la ville pendant plusieurs siècles.

La ville est reliée à Paris en voiture par l’« autoroute de l’Arbre » A77 et la RN 7 et en train par la ligne de Moret – Veneux-les-Sablons à Lyon-Perrache qui assure des liaisons entre Clermont-Ferrand et Paris-Bercy.

Jusqu’à la Seconde Guerre mondiale, la ville était reliée à Saint-Amand-en-Puisaye par un train en voie métrique appelé le Tacot (locomotive de type Corpet-Louvet) qui servait notamment à acheminer les poteries de Saint-Amand-en-Puisaye et serpentait à travers la campagne via Cours, Villeprevoir (première halte sise de nos jours sur un sentier de randonnée : « le chemin du Tacot » ; la gare est visible et restaurée intacte par ses propriétaires) puis Saint-Loup, Alligny-Cosne et Saint-Vérain (où la gare est aussi visible). La faible rentabilité du transport voyageurs et les 55 passages à niveau non protégés ont conduit au démontage intégral de cette ligne.

Le viaduc de Port-Aubry, construit en 1890-1893 sous la direction d’Armand Moisant, se dresse au-dessus de la Loire en amont de la ville. Long de 828 mètres, il relie Port-Aubry (lieu-dit situé au sud de Cosne) à Bannay (Cher). Cet ouvrage de la ligne de Saint-Germain-du-Puy à Cosne-Cours-sur-Loire a été construit par la Compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans, d’où le nom qui lui est donné localement de « pont du P.-O. ».

L’évolution du nombre d’habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l’Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d’information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d’une période de cinq ans. Pour les communes de plus de 10 000 habitants les recensements ont lieu chaque année à la suite d’une enquête par sondage auprès d’un échantillon d’adresses représentant 8 % de leurs logements, contrairement aux autres communes qui ont un recensement réel tous les cinq ans,

En 2019, la commune comptait 9 589 habitants, en diminution de 9,78 % par rapport à 2013 (Nièvre : −5 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Une antenne de la chambre de commerce et d’industrie de la Nièvre est située dans la ville.

La ville est, notamment, le siège de :

La page est mise en ligne à des fins d’information du public et en vue d’informer les clients. Par ailleurs elle est régulièrement mise à jour, dans la mesure du possible. Néanmoins en raison de l’évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle. Nous vous invitons toutefois à nous interroger pour toute question ou problème concernant le thème évoqué au 01 40 61 94 59. Cependant en aucun cas FCGE ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles du site.  xtremwebsite carte grise en ligne à Cosne-Cours-sur-Loire changement adresse carte grise ants carte grise simulateur carte grise prix carte grise changements adresse carte grise</span>