Votre carte grise en ligne
en 5 mn à Étiolles

Passer votre commande de carte grise en ligne et recevez là directement chez vous en faisant confiance à un professionnel agréé par le ministère de l’Intérieur N°33958

Sélectionner votre démarche ci-dessous pour obtenir votre prix en ligne

Changement de propriétaire

Suite à l’acquisition d’un véhicule d’occasion

Changement d'adresse

Vous avez où vous allez déménager

Demande de duplicata

Votre carte grise a été volée ou perdue

Changement d'état civil

Suite à un divorce, mariage, ou un décès.

Déclaration de session

Vous avez vendu votre véhicule

Carte grise véhicule neuf

Vous venez d’acheter un véhicule neuf

Changement de titulaire

Suite à l’acquisition d’un véhicule d’occasion

Changement d'adresse

Vous avez où vous allez déménager

Demande de duplicata

Votre carte grise a été volée ou perdue

Changement d'état civil

Suite à un divorce, mariage, ou un décès.

Déclaration de session

Vous avez cédé votre véhicule

Véhicule neuf

Vous venez d’acheter un véhicule neuf

[trustindex no-registration=google]

Prix carte grise en ligne à Étiolles

Le prix de la carte grise est calculé en fonction du coût du cheval fiscal fixé par le conseil régional. 

A ce montant peut s’ajouter d’autres taxes qui sont généralement tributaires du véhicule : la date de sa mise en circulation, son ancienneté, le type du carburant, son taux d’émission de CO2,…

Le prix du cheval fiscal à Étiolles , est le même dans toute les villes Essonne , et est imposé aussi bien par l’ANTS que par FCGE Paris. 

carte grise en ligne à Étiolles changement adresse carte grise ants carte grise simulateur carte grise prix carte grise changements adresse carte

Certifié par le Ministère de l’Intérieur.

Habilitation préfecture: N°24267
Agrément N°: 33958

Les documents à fournir

  • Carte grise originale et une photocopie
  • Demande de certificat d’immatriculation d’un véhicule (original rempli et signé par le demandeur)
  • Original de la déclaration de cession d’un véhicule (original rempli et signé par le vendeur)
  • Mandat d’immatriculation (rempli et signé)
  • Contrôle technique de moins de 6 mois pour les véhicules de plus de 4 ans (photocopie)
  • Justificatif de domicile (photocopie)
  • Pièce d’identité du demandeur (photocopie)
  • Attestation d’assurance (photocopie)
  • Attestation d’assurance du véhicule
  • Photocopie du permis de conduire du demandeur

MIEUX CONNAÎTRE ÉTIOLLES

Étiolles (prononcé [eiɔl] ) est une commune française située à vingt-sept kilomètres au sud-est de Paris dans le département de l’Essonne en région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Étiollais.

Étiolles est située à vingt-sept kilomètres au sud-est de Paris-Notre-Dame, point zéro des routes de France, deux kilomètres à l’est d’Évry-Courcouronnes[3], trois kilomètres au nord de Corbeil-Essonnes, quinze kilomètres à l’est de Montlhéry[5], dix-sept kilomètres au nord-est d’Arpajon, dix-neuf kilomètres au sud-est de Palaiseau[7], dix-neuf kilomètres au nord-est de La Ferté-Alais, vingt-six kilomètres au nord-ouest de Milly-la-Forêt[9], trente-deux kilomètres au nord-est d’Étampes, trente-six kilomètres au nord-est de Dourdan[11].

Le bois du Cerf, le Vieux Village, le parc de la Pompadour, le parc de Jarcy, le parc aux Chênes, le bois des Coudray.

Essentiellement résidentielle et composée de plusieurs lotissements pavillonnaires plus ou moins récents, Étiolles est aujourd’hui une des communes les plus riches de l’Essonne (la plus riche de l’arrondissement d’Évry, avec un revenu annuel moyen par ménage supérieur à 30 000 euros, par opposition aux communes voisines d’Évry-Courcouronnes et de Corbeil-Essonnes, respectivement troisièmes et deuxièmes villes les plus pauvres du département (revenus annuels moyens par ménages inférieurs à 14 000 euros).

La commune ne respecte pas ses obligations concernant le parc de logements sociaux prévu par l’article 55 de la Loi SRU et, malgré la construction de 176 logements sociaux entre 2011 et 2017, n’atteint que le taux de 12,45 % de tels logements en 2018, entrainant une pénalité qui aurait pu s’élever celle année-là à 53 597 . La municipalité a approuvé en 2019 la transformation du domaine départemental des Hauldres, dont le bâtiment principal sera transformé en centre de séminaire privé avec hébergements et salles de conférences, et le parc accueillera 200 logements, 170 en collectifs et 30 pavillons individuels, dont 40 % de logements sociaux[15].

La gare la plus proche est celle d’Évry-Val-de-Seine, dans la commune d’Évry-Courcouronnes. Elle est située sur la ligne D du RER. Pour se rendre directement à Paris, la gare la plus proche est celle de Corbeil-Essonnes.

Plusieurs lignes d’autobus desservent la commune :

La commune est longée à l’ouest par la Seine et traversée d’est en ouest par le ruisseau des Hauldres, un affluent en rive droite de la Seine, où le ruisseau se jette.

Le point le plus bas de la commune est situé à trente-deux mètres d’altitude et le point culminant à quatre-vingt-six mètres[Où ?].

Étiolles, située en Île-de-France, bénéficie d’un climat océanique dégradé aux hivers frais et aux étés doux, en étant régulièrement arrosée sur l’ensemble de l’année. En moyenne brute annuelle, la température s’établit à 10,8 °C, avec une moyenne maximale de 15,2 °C et une moyenne minimale à 6,4 °C. Les températures moyennes mensuelles extrêmes relevées sont de 24,5 °C en juillet au maximum et 0,7 °C en janvier au minimum, mais les records enregistrés s’établissent à 38,2 °C le et −19,6 °C le . Du fait de la moindre densité urbaine entre Paris et sa banlieue, une différence négative de un à deux degrés Celsius se fait sentir, surtout en début de journée. L’ensoleillement est comparable à la moyenne des régions du nord de la Loire avec un total de 1 798 heures par an, une moyenne haute à deux cent quarante heures en juillet et basse à cinquante trois heures en décembre. Les précipitations sont également réparties sur l’année, avec un total annuel de 598,3 millimètres de pluie et une moyenne approximative de cinquante millimètres par mois.

Étiolles est une commune urbaine, car elle fait partie des communes denses ou de densité intermédiaire, au sens de la grille communale de densité de l’Insee,,,. Elle appartient à l’unité urbaine de Paris, une agglomération inter-départementale regroupant 411 communes[23] et 10 785 092 habitants en 2017, dont elle est une commune de la banlieue,.

Par ailleurs la commune fait partie de l’aire d’attraction de Paris, dont elle est une commune du pôle principal. Cette aire regroupe 1 929 communes[26][27].

Atiolae en 1228, Atheiolae, Athegiolae au XIII siècle, Ecclesia de Atheolis au XIIIe siècle, Estivellum, Ethioles, Athioles en 1324.

Le nom du lieu tire son origine du mot latin Attegiae signifiant « cabane ». La commune fut créée en 1793 sous son nom actuel.

Le territoire de la commune est occupé depuis la préhistoire : depuis le début des années 1970, des fouilles archéologiques y sont menées lorsque des amateurs tombent par hasard sur un gisement de silex dans un champ labouré sur ce qui se révèlera être l’un des plus importants sites magdaléniens d’Europe avec Pincevent. Il y est notamment découvert en 1972, un morceau d’omoplate de mammouth et au début des années 1980, sur un fragment de bassin de 56 cm situé dans une unité d’habitations,.

Ce site est à ce jour fouillé et se voit ouvert au public une fois par an lors du journées nationales de l’archéologie se déroulant fin juin.

Le fermier général Charles François Paul Le Normant de Tournehem, acquit au début du XVIII siècle la seigneurie d’Étioles (orthographe de l’époque), qu’il abandonna à son neveu Charles-Guillaume lorsque celui-ci épousa[33] celle que certains prétendaient être sa fille naturelle, Jeanne Antoinette Poisson, future marquise de Pompadour. Le jeune couple habitait un château situé non loin de celui de Tournehem et appartenant à ce dernier.

Jeanne Le Normant d’Étiolles commença par apporter des améliorations à sa demeure, notamment des jeux d’eaux à la façon de ceux de Versailles. Devenue la favorite de Louis XV avec la bénédiction de son père, elle chassa son mari d’Étiolles. L’endroit représentait pour elle un domicile commode, d’où elle pouvait aisément aller aux rendez-vous que lui donnait son royal amant. Mais Louis XV lui fit bientôt cadeau d’autres châteaux. Elle-même fit construire de superbes résidences dans le goût du temps et délaissa Étiolles, qui n’était plus à la mesure de sa réussite.

Charles-Guillaume, l’époux bafoué, hérita de son oncle Tournehem, devenu entre-temps directeur général des Bâtiments du Roi. Il se sépara du château, qui lui rappelait de cuisants souvenirs. Le comte de Noyan, qui en fit l’acquisition sous le Directoire, détruisit les jeux d’eaux sous prétexte de travaux qui n’aboutirent jamais. Le tout fut rasé pour laisser place à un projet immobilier dans les années 1960.

En 1778, le comte de Provence fit construire à Étiolles, en forêt de Sénart, le rendez-vous de chasse de la Faisanderie de Sénart, sur les plans de son premier architecte, Jean-François-Thérèse Chalgrin.

L’institut universitaire de formation des maîtres (IUFM) implanté au domaine départemental des Hauldres a fermé en 2013.

Antérieurement à la loi du , la commune faisait partie du département de Seine-et-Oise. La réorganisation de la région parisienne en 1964 fit que la commune appartient désormais au département de l’Essonne et à son arrondissement d’Évry après un transfert administratif effectif au .

Pour l’élection des députés, la commune est rattachée à la neuvième circonscription de l’Essonne

Elle faisait partie de 1793 à 1964 du canton de Corbeil-Essonnes, année où elle intègre le canton de Corbeil-Essonnes-Nord du département de Seine-et-Oise. Lors de la mise en place du Val-d’Oise, elle est rattachée en 1967 au canton d’Évry puis, en 1975, au canton de Saint-Germain-lès-Corbeil. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, la commune est désormais rattachée au canton de Draveil.

La commune était membre de la communauté d’agglomération Seine-Essonne, créée fin 2002 et qui succédait à la communauté de communes de Corbeil-Essonnes et du Coudray-Montceaux.

Dans le cadre de la mise en œuvre de la loi MAPAM du , qui prévoit la généralisation de l’intercommunalité à l’ensemble des communes et la création d’intercommunalités de taille importante, le préfet de la région d’Île-de-France approuve le un schéma régional de coopération intercommunale qui prévoit notamment la « fusion de la communauté d’agglomération Évry Centre Essonne (91), de la communauté d’agglomération Seine-Essonne (91), de la communauté d’agglomération de Sénart en Essonne (91), et de la communauté d’agglomération de Sénart (77) et (l’)extension du nouveau groupement à la commune de Grigny (91) », antérieurement membre de la communauté d’agglomération Les Lacs de l’Essonne.

C’est ainsi qu’a été créé au la Communauté d’agglomération Grand Paris Sud Seine-Essonne-Sénart dont est désormais membre Etioles.

Résultats des deuxièmes tours :

Résultats des deuxièmes tours :

Résultats des deux meilleurs scores :

Résultats des deux meilleurs scores :

Résultats des deuxièmes tours :

Résultats des deuxièmes tours :

La commune d’Étiolles n’est jumelée à aucune commune.

L’évolution du nombre d’habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l’Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d’information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d’une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[58].

En 2019, la commune comptait 3 144 habitants, en diminution de 0,79 % par rapport à 2013 (Essonne : +3,81 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

En 2018, le taux de personnes d’un âge inférieur à 30 ans s’élève à 34,0 %, soit en dessous de la moyenne départementale (39,9 %). À l’inverse, le taux de personnes d’âge supérieur à 60 ans est de 25,3 % la même année, alors qu’il est de 20,1 % au niveau départemental.

En 2018, la commune comptait 1 529 hommes pour 1 636 femmes, soit un taux de 51,69 % de femmes, légèrement supérieur au taux départemental (51,02 %).

Les pyramides des âges de la commune et du département s’établissent comme suit.

Les élèves d’Étiolles sont rattachés à l’académie de Versailles.

La commune dispose en 2010 sur son territoire de l’école primaire Hélène-Sandre et du lycée professionnel hôtelier du château des Coudraies[63], qui a intégré en 2018 le programme « Ecoles ambassadrices » du Parlement européen.

Un club de karaté est installé depuis 1987 dans la commune.

La paroisse catholique d’Étiolles est rattachée au secteur pastoral de Corbeil-Saint-Germain et au diocèse d’Évry-Corbeil-Essonnes. Elle dispose de l’église Saint-Martin.

L’hebdomadaire Le Républicain relate les informations locales. La commune est en outre dans le bassin d’émission des chaînes de télévision France 3 Paris Île-de-France Centre, IDF1 et Téléssonne intégré à Télif.

En 2010, le revenu fiscal médian par ménage était de 56 193 , ce qui plaçait Étiolles au 96 rang parmi les 31 525 communes de plus de 39 ménages en métropole[66].

L’église Saint-Martin du XII et XIIIe siècles a été inscrite aux monuments historiques le .

Le château des Hauldres a été la résidence de l’architecte Joseph-Michel Le Soufaché.

Les berges de la Seine et la partie communale de la forêt de Sénart ont été recensés au titre des espaces naturels sensibles par le conseil général de l’Essonne.

Différents personnages publics sont nés, décédés ou ont vécu à Étiolles :

Étiolles a servi de lieu de tournage aux films Jack de Robert Saidreau sorti en 1925, Marie-Line de Mehdi Charef sorti en 1999 et Janis et John de Samuel Benchetrit sorti en 2003[réf. nécessaire].

La page est mise en ligne à des fins d’information du public et en vue d’informer les clients. Par ailleurs elle est régulièrement mise à jour, dans la mesure du possible. Néanmoins en raison de l’évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle. Nous vous invitons toutefois à nous interroger pour toute question ou problème concernant le thème évoqué au 01 40 61 94 59. Cependant en aucun cas FCGE ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles du site.  xtremwebsite carte grise en ligne à Étiolles changement adresse carte grise ants carte grise simulateur carte grise prix carte grise changements adresse carte grise</span>