Votre carte grise en ligne
en 5 mn à Fercé

Passer votre commande de carte grise en ligne et recevez là directement chez vous en faisant confiance à un professionnel agréé par le ministère de l’Intérieur N°33958

Choisissez votre démarche ci-dessous pour obtenir votre prix en ligne

Changement de titulaire

Suite à l’acquisition d’un véhicule d’occasion

Changement d'adresse

Vous avez où vous allez déménager

Demande de duplicata

Votre carte grise a été volée ou perdue

Changement d'état civil

Suite à un divorce, mariage, ou un décès.

Déclaration de session

Vous avez vendu votre véhicule

Carte grise véhicule neuf

Vous venez d’acheter un véhicule neuf

Changement de titulaire

Suite à l’acquisition d’un véhicule d’occasion

Changement d'adresse

Vous avez où vous allez déménager

Demande de duplicata

Votre carte grise a été volée ou perdue

Changement d'état civil

Suite à un divorce, mariage, ou un décès.

Déclaration de session

Vous avez vendu votre véhicule

Véhicule neuf

Vous venez d’acheter un véhicule neuf

[trustindex no-registration=google]

Prix carte grise en ligne à Fercé

Le prix de la carte grise est calculé en fonction du coût du cheval fiscal fixé par le conseil régional. 

A ce montant peut s’ajouter d’autres taxes qui sont généralement tributaires du véhicule : la date de sa mise en circulation, son ancienneté, le type du carburant, son taux d’émission de CO2,…

Le prix du cheval fiscal à Fercé , est le même dans toute les villes Loire-Atlantique , et est imposé aussi bien par l’ANTS que par FCGE Paris. 

carte grise en ligne à Fercé changement adresse carte grise ants carte grise simulateur carte grise prix carte grise changements adresse carte

Certifié par le Ministère de l’Intérieur.

Habilitation préfecture: N°24267
Agrément N°: 33958

Les documents à fournir

  • Carte grise originale et une photocopie
  • Demande de certificat d’immatriculation d’un véhicule (original rempli et signé par le demandeur)
  • Original de la déclaration de cession d’un véhicule (original rempli et signé par le vendeur)
  • Mandat d’immatriculation (rempli et signé)
  • Contrôle technique de moins de 6 mois pour les véhicules de plus de 4 ans (photocopie)
  • Justificatif de domicile (photocopie)
  • Pièce d’identité du demandeur (photocopie)
  • Attestation d’assurance (photocopie)
  • Attestation d’assurance du véhicule
  • Photocopie du permis de conduire du demandeur

MIEUX CONNAÎTRE FERCÉ

Fercé est une commune de l’Ouest de la France, située dans le département de la Loire-Atlantique, en région Pays de la Loire.

L’histoire du village est marquée par son appartenance à la Bretagne historique. Après 1202, Fercé est le siège d’une vicomté dépendante de la baronnie de Vitré. L’exploitation d’une verrerie réputée à partir du XVI siècle jusqu’au XIXe siècle est la seule activité économique s’écartant de la vocation agricole de la commune. Celle-ci a connu un déclin démographique depuis le milieu du XIX siècle, enrayé à partir des années 1980.

Fercé est situé à 9 km au nord de Châteaubriant, à 40 km au sud-est de Rennes, à 65 km au nord-est de Nantes et à 74 km au nord-ouest d’Angers. Les communes limitrophes sont Soulvache, Rougé et Noyal-sur-Brutz en Loire-Atlantique, Martigné-Ferchaud et Thourie en Ille-et-Vilaine.

Située sur la commune de Fercé, la colline de la Bretèche, d’une altitude de 116 mètres (source carte IGN), est le point culminant du département de la Loire-Atlantique. La forêt de Javardan culmine, et au nord comme au sud le terrain descend vers les vallées du Semnon et de la Brutz.

La commune est longée au nord par le Semnon, au sud par la Brutz[4], à l’est par le ruisseau l’Anguillée. D’autres ruisseaux moins importants existent, et plusieurs étang parsèment le territoire de la commune.

Le climat est de type océanique. Il est caractéristique des départements de l’ouest de la France situé en bordure Atlantique. Les pluies sont fréquentes mais peu intenses. Les températures sont douces avec des variations relativement modérées. Les températures maximales moyennes annuelles sont voisines de 16 °C tandis que les températures minimales moyennes annuelles sont entre 6 et 7 °C.

Le tableau ci-dessous indique les températures et les précipitations pour l’année 2007 selon les données de la ville de Rennes, distante de 40 kilomètres à vol d’oiseau :

Le tableau ci-dessous indique les records de températures minimales et maximales :

Fercé est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l’Insee,,,.

Par ailleurs la commune fait partie de l’aire d’attraction de Châteaubriant dont elle est une commune de la couronne. Cette aire, qui regroupe 20 communes, est catégorisée dans les aires de moins de 50 000 habitants[11][12].

L’occupation des sols de la commune, telle qu’elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l’importance des territoires agricoles (80 % en 2018), une proportion sensiblement équivalente à celle de 1990 (80,7 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : prairies (38,3 %), zones agricoles hétérogènes (27,2 %), forêts (16,4 %), terres arables (14,5 %), mines, décharges et chantiers (2,3 %), zones urbanisées (1,2 %).

L’IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIII siècle), la carte d’état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd’hui)[14].

Fercé est désigné sous le nom de Fertiacum dans une charte de Louis VI le Gros, vers 1123,.

Fercé possède un nom en gallo, la langue d’oïl locale : Fèrczaé (écriture ELG, prononcé [fəʁ.sə]).

La forme bretonne correcte proposée par l’Office public de la langue bretonne est Ferreg.

La vicomté de Fercé date de 1202. C’est une ancienne juveigneurie de la baronnerie de Vitré, qui dépend du duché de Bretagne. Les vicomtes de Fercé demeurent dans la maison de La Jaunière pendant plusieurs siècles. Les seigneurs de Fercé ont droit de haute, moyenne et basse justices. Leur juridiction s’étend sur les paroisses de Fercé, Noyal-sur-Brutz et Villepot. Les liens entre la vicomté et Vitré disparaissent peu à peu, et la seigneurie de Fercé rend directement hommage au duc de Bretagne puis au roi de France.

Vers le milieu du XVI siècle les seigneurs de Fercé créent une verrerie dans le bois de Javardan[19].

Cet établissement a une belle réputation. Il ferme ses portes au milieu du XIX siècle. Les Massari, famille de verriers, sont anoblis et prennent pour nom « de Massar ». Leur particule disparaît après la Révolution, pour devenir Massar[F 1].

Parmi les habitants remarquables de la commune, la famille Du Boispéan qui remonte au XIII siècle, ou le docteur Bonelle, de Fercé, qui fonde un hôpital à La Tourière, à Noyal-sur-Brutz[F 1].

Fercé est située dans le canton et l’arrondissement de Châteaubriant-Ancenis, dans le département de la Loire-Atlantique (région Pays de la Loire). Comme pour toutes les communes françaises comptant entre 100 et 500 habitants, le conseil municipal est constitué de onze membres en 2011[21].

Fercé est membre de la communauté de communes du Castelbriantais, qui est constituée de dix-neuf communes regroupées autour de Châteaubriant.

Au 5 mars 2011, Fercé n’est jumelée avec aucune ville.

Selon le classement établi par l’Insee, Fercé fait partie de l’aire urbaine, de la zone d’emploi et du bassin de vie de Châteaubriant. Elle n’est intégrée dans aucune unité urbaine. Toujours selon l’Insee, en 2010, la répartition de la population sur le territoire de la commune était considérée comme « très peu dense » : 12 % des habitants résidaient dans des zones « peu denses » et 88 % dans des zones « très peu denses »[25].

L’évolution du nombre d’habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l’Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d’information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d’une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[27].

En 2019, la commune comptait 472 habitants, en diminution de 5,6 % par rapport à 2013 (Loire-Atlantique : +7,58 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

La population de la commune est relativement jeune. En 2018, le taux de personnes d’un âge inférieur à 30 ans s’élève à 34,6 %, soit en dessous de la moyenne départementale (37,3 %). À l’inverse, le taux de personnes d’âge supérieur à 60 ans est de 24,6 % la même année, alors qu’il est de 23,8 % au niveau départemental.

En 2018, la commune comptait 244 hommes pour 231 femmes, soit un taux de 51,37 % d’hommes, largement supérieur au taux départemental (48,58 %).

Les pyramides des âges de la commune et du département s’établissent comme suit.

En 2011, la Mairie recense 24 établissements actifs sont recensés à Fercé : deux dans l’industrie, cinq dans la construction, deux dans le commerce et quinze dans le service. La commune héberge une zone à vocation artisanale qui s’étend sur 2 hectares.

En 1 janvier 2009, l’Insee en recensait 22, trois dans l’industrie, cinq dans la construction, onze dans le commerce et le service et trois dans l’administration, l’enseignement[33].

L’Insee recensait à la même date trente exploitations agricoles. Ce nombre diminue régulièrement. En 1988 il était de 56, en 2000 de 36. À l’inverse la superficie exploitée est passée de 1 566 hectares en 1988 à 2 033 hectares en 2000. L’élevage bovin reste stable, passant de 1 921 bêtes en 1988 à 2 033 en 2000.

Depuis 1950 le grès est extrait sur la commune. En 1980, 600 tonnes sont extraites chaque jour. Le site de la Grée, épuisé, est devenu un centre d’enfouissement. Le gisement actif est situé à La Fourcherie.

Il n’y a pas de médecin ou d’infirmier à Fercé, les plus proches sont situés à Rougé. Un centre hospitalier est installé à Châteaubriant[35].

Fercé dépend de l’académie de Nantes. Il a une école publique dans la commune, l’école Jean-de-La-Fontaine. Les collèges et les lycées se situent à Châteaubriant[37][38][39][40][41][42].

La petite taille démographique de la commune n’empêche pas qu’il s’y déroule plusieurs manifestations : un vide-grenier, un concours de pêche (à l’étang du Boispéan), du théâtre amateur, et des randonnées pédestres hebdomadaires encadrées de mai à mi-août.

Le château du Boispéan à toujours appartenu à la famille du même nom. Il a été bâti au XVII siècle en grès et en schiste[F 1]. Y figure un blason sculpté très ancien.

En 1893 des douves sont comblées autour du logis de la Héraudière, ce qui laisse à penser qu’un château a dû précéder l’actuelle bâtisse. Celle-ci, en pierre et schiste, est caractéristique du XVII siècle. Elle présente en effet des portes basses, des murs épais élargis à la base et des fenêtres à meneaux[F 3].

L’église, reconstruite en 1702 et agrandie en 1850, est dotée d’un clocher du XVII siècle qui abrite une cloche de 1572. Ce clocher, d’architecture différente de celle habituellement rencontrée dans la région, possède une charpente ouvragée. Dans l’église, la chaire (début XVIIIe siècle) est de style baroque, en bois peint et sculpté. Le retable (début XVIII siècle), orné de deux tableaux datant de 1828 de François Donné, représentant l’assomption de la Vierge et le baptême du Christ (il existe un autre baptême du Christ du même auteur dans la cathédrale de Nantes). Le chœur (XVIIIe siècle) dispose d’un baldaquin baroque en bois, décoré de guirlandes et de volutes.

Le monument aux morts, la lanterne des morts, érigé en 1921 à la mémoire des morts de la guerre 1914-1918. En forme de lanterne ou d’obus pour certains.

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article..

La page est mise en ligne à des fins d’information du public et en vue d’informer les clients. Par ailleurs elle est régulièrement mise à jour, dans la mesure du possible. Néanmoins en raison de l’évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle. Nous vous invitons toutefois à nous interroger pour toute question ou problème concernant le thème évoqué au 01 40 61 94 59. Cependant en aucun cas FCGE ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles du site.  xtremwebsite carte grise en ligne à Fercé changement adresse carte grise ants carte grise simulateur carte grise prix carte grise changements adresse carte grise</span>