Votre carte grise en ligne
en 5 mn à Montriond

Passer votre commande de carte grise en ligne et recevez là directement chez vous en faisant confiance à un professionnel agréé par le ministère de l’Intérieur N°33958

Choisissez votre démarche ci-dessous pour obtenir votre prix en ligne

Changement de propriétaire

Suite à l’acquisition d’un véhicule d’occasion

Changement d'adresse

Vous avez où vous allez déménager

Demande de duplicata

Votre carte grise a été volée ou perdue

Changement d'état civil

Suite à un divorce, mariage, ou un décès.

Déclaration de session

Vous avez vendu votre véhicule

Carte grise véhicule neuf

Vous venez d’acheter un véhicule neuf

Changement de titulaire

Suite à l’acquisition d’un véhicule d’occasion

Changement d'adresse

Vous avez où vous allez déménager

Demande de duplicata

Votre carte grise a été volée ou perdue

Changement d'état civil

Suite à un divorce, mariage, ou un décès.

Déclaration de session

Vous avez vendu votre véhicule

Véhicule neuf

Vous venez d’acheter un véhicule neuf

[trustindex no-registration=google]

Prix carte grise en ligne à Montriond

Le prix de la carte grise est calculé en fonction du coût du cheval fiscal fixé par le conseil régional. 

A ce montant peut s’ajouter d’autres taxes qui sont généralement tributaires du véhicule : la date de sa mise en circulation, son ancienneté, le type du carburant, son taux d’émission de CO2,…

Le prix du cheval fiscal à Montriond , est le même dans toute les villes Haute-Savoie , et est imposé aussi bien par l’ANTS que par FCGE Paris. 

carte grise en ligne à Montriond changement adresse carte grise ants carte grise simulateur carte grise prix carte grise changements adresse carte

Certifié par le Ministère de l’Intérieur.

Habilitation préfecture: N°24267
Agrément N°: 33958

Les documents à fournir

  • Carte grise originale et une photocopie
  • Demande de certificat d’immatriculation d’un véhicule (original rempli et signé par le demandeur)
  • Original de la déclaration de cession d’un véhicule (original rempli et signé par le vendeur)
  • Mandat d’immatriculation (rempli et signé)
  • Contrôle technique de moins de 6 mois pour les véhicules de plus de 4 ans (photocopie)
  • Justificatif de domicile (photocopie)
  • Pièce d’identité du demandeur (photocopie)
  • Attestation d’assurance (photocopie)
  • Attestation d’assurance du véhicule
  • Photocopie du permis de conduire du demandeur

MIEUX CONNAÎTRE MONTRIOND

Montriond [mɔ̃tʁijɔ̃] est une commune française située dans le département de la Haute-Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Montriond est située en vallée d’Aulps, dans le massif du Chablais.

Montriond est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l’Insee,,,. Elle appartient à l’unité urbaine de Morzine, une agglomération intra-départementale regroupant 4 communes[4] et 4 530 habitants en 2019, dont elle est une commune de la banlieue,.

Par ailleurs la commune fait partie de l’aire d’attraction de Morzine, dont elle est une commune du pôle principal. Cette aire, qui regroupe 8 communes, est catégorisée dans les aires de moins de 50 000 habitants[7][8].

L’occupation des sols de la commune, telle qu’elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l’importance des forêts et milieux semi-naturels (93,3 % en 2018), une proportion identique à celle de 1990 (93,3 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : forêts (59,9 %), milieux à végétation arbustive et/ou herbacée (25,8 %), espaces ouverts, sans ou avec peu de végétation (7,6 %), zones urbanisées (4,6 %), prairies (1,1 %), eaux continentales (1 %)[9].

L’IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIII siècle), la carte d’état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd’hui)[Carte 1].

Montriond est le nom de la commune créé à lors de sa séparation de la commune de Saint-Jean-d’Aulps, le .

Ce toponyme est issu de Mont riond — riond désigne une forme irrégulière — et trouve son origine dans la forme latine mons rotondus, « le mont arrondi »,.

Jusqu’en 1718, Montriond désignait le village du chef-lieu où fut construite la chapelle ancestrale en 1539. Le [10], Montriond est devenu le nom de la paroisse rassemblant les villages ou hameaux de Lellex (l’Elé), de Montriond et de Chairavaux.

Jusqu’au XVIII siècle, le hameau de Montriond ainsi que les différents lieux d’habitation de la vallée (notamment Chéravaux et d’Ellex) appartiennent à la paroisse de Saint-Jean-d’Aulps[13]. Cette vallée de la dranse de Montriond portait initialement le nom « Chéravaux »,. Mot dont on trouve son origine avec grangiam de Caravalle, « grange de Chairavaux »[14]. Le toponyme subsiste aujourd’hui avec le lieu-dit Pied de Chéravaux, sur la rive droite de la dranse de Morzine (à proximité de la route de Thonon).

Il y aurait deux origines probable. Soit il aurait été donné par les moines de l’abbaye cistercienne Sainte-Marie d’Aulps en hommage à leur abbaye mère, Clairvaux (Claravallis). Soit il désigne la « Vallée des pierres » (Caravallis), d’après la Monographie illustrée de Montriond, publiée dans les documents de l’Académie chablaisienne. Les toponymes formés sur la racine car– et ses dérivés, d’origine préceltique, sont nombreux en pays de montagne ; on retrouverait cette racine, par exemple, dans le nom de la dent du Chat.

Le –t est muet en savoyard et la prononciation devrait être Monrion. Toutefois, cet usage n’est que rarement appliqué pour la commune, car « le glissement de la prononciation savoyarde d’une commune chablaisienne vers sa version française est proportionnelle à son attraction touristique », de plus Marc Bron, président de l’association des enseignants de savoyard/franco-provençal, explique « que cela permet aussi d’éviter de confondre avec Morillon, après Taninges ». En francoprovençal, le nom de la commune se prononce Meûryan, selon la graphie de Conflans[17].

Le village est cité pour la première fois en 1181 dans un grand privilège adressé par le pape Alexandre III à l’abbaye d’Aulps sous la forme grangiam de Caravalle , « grange de Chairavaux ». Les granges constituaient les rouages essentiels de l’économie des monastères cisterciens. Le terme grangia désignait à la fois les bâtiments d’exploitation et l’ensemble de leurs dépendances foncières (alpages, vergers) et immobilières (moulins, battoirs, étables). En 1253, les abbés de la puissante abbaye cistercienne Sainte-Marie d’Aulps, (distante de 4 km de Montriond) achetèrent tous les droits de justice pesant sur les familles de Montriond au sire Aimon II de Faucigny. Le village fut dès lors intégré dans cette seigneurie ecclésiastique et forma avec le village de Morzine une des métralies (circonscription judiciaire et fiscale) de l’abbaye. Jusqu’au départ des moines cisterciens en 1792, les destinées du village se trouvèrent étroitement liées à celle de l’abbaye d’Aulps.

D’après les chartes médiévales, les habitants de Montriond étaient qualifiés de « Jomarons ». Ils appartenaient à une sorte de société d’entraide pour l’exploitation des alpages dont les aspects les plus marquants étaient des prêts de bêtes de labour ou la mise en commun des fruits du lait. Il s’agissait d’une forme très originale de groupement pastoral dont le but était d’optimiser l’exploitation de l’alpage et de protéger les plus faibles de ses membres. Cette organisation primitive de la communauté villageoise se confondra plus tard avec les confréries.

En 1534, le hameau de Montriond obtient l’édification d’une chapelle. Après la création de la paroisse en 1717 « en faveur des communiers des 2 hameaux d’Ellex, Mont Riond et la vallée de Chairavaux.»[19], Montriond forma une communauté indépendante de Saint-Jean-d’Aulps en 1741. La commune obtient sa propre école en 1775[19].

Du point de vue administratif, la commune fait partie de l’arrondissement de Thonon-les-Bains et avant la réforme territoriale de 2014, faisait partie du canton du Biot dont Le Biot était le chef-lieu. Elle forme avec quinze autres communes depuis la communauté de communes du Haut-Chablais. Elle fait suite à la communauté de communes de la vallée d’Aulps créé en 1995 comprenant les neuf communes (La Forclaz, La Vernaz, La Baume, Le Biot, Seytroux, Saint Jean d’Aulps, Montriond, Essert-Romand et La Côte d’Arbroz).

Du point de vue électoral, la commune fait partie de la cinquième circonscription de la Haute-Savoie (dont le député est Marc Francina (UMP) depuis les élections de 2012) et, depuis la réforme territoriale de 2014, du canton d’Évian-les-Bains qui compte selon le redécoupage cantonal de 2014 33 communes[22].

Les habitants de Montriond sont appelés les Meurian(e)s.

L’évolution du nombre d’habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l’Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d’information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d’une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[25].

En 2019, la commune comptait 939 habitants, en augmentation de 5,15 % par rapport à 2013 (Haute-Savoie : +7,33 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

La page est mise en ligne à des fins d’information du public et en vue d’informer les clients. Par ailleurs elle est régulièrement mise à jour, dans la mesure du possible. Néanmoins en raison de l’évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle. Nous vous invitons toutefois à nous interroger pour toute question ou problème concernant le thème évoqué au 01 40 61 94 59. Cependant en aucun cas FCGE ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles du site.  xtremwebsite carte grise en ligne à Montriond changement adresse carte grise ants carte grise simulateur carte grise prix carte grise changements adresse carte grise</span>