Votre carte grise en ligne
en 5 mn à Puceul

Faites votre demande de carte grise en ligne et recevez là directement chez vous en faisant confiance à un professionnel agréé par le ministère de l’Intérieur N°33958

Choisissez votre démarche ci-dessous pour obtenir votre prix en ligne

Changement de propriétaire

Suite à l’acquisition d’un véhicule d’occasion

Changement d'adresse

Vous avez où vous allez déménager

Demande de duplicata

Votre carte grise a été volée ou perdue

Changement d'état civil

Suite à un divorce, mariage, ou un décès.

Déclaration de session

Vous avez vendu votre véhicule

Carte grise véhicule neuf

Vous venez d’acheter un véhicule neuf

Changement de titulaire

Suite à l’acquisition d’un véhicule d’occasion

Changement d'adresse

Vous avez où vous allez déménager

Demande de duplicata

Votre carte grise a été volée ou perdue

Changement d'état civil

Suite à un divorce, mariage, ou un décès.

Déclaration de session

Vous avez vendu votre véhicule

Véhicule neuf

Vous venez d’acheter un véhicule neuf

[trustindex no-registration=google]

Prix carte grise en ligne à Puceul

Le prix de la carte grise est calculé en fonction du coût du cheval fiscal fixé par le conseil régional. 

A ce montant peut s’ajouter d’autres taxes qui sont généralement tributaires du véhicule : la date de sa mise en circulation, son ancienneté, le type du carburant, son taux d’émission de CO2,…

Le prix du cheval fiscal à Puceul , est le même dans toute les villes Loire-Atlantique , et est imposé aussi bien par l’ANTS que par FCGE Paris. 

carte grise en ligne à Puceul changement adresse carte grise ants carte grise simulateur carte grise prix carte grise changements adresse carte

Certifié par le Ministère de l’Intérieur.

Habilitation préfecture: N°24267
Agrément N°: 33958

Les documents à fournir

  • Carte grise originale et une photocopie
  • Demande de certificat d’immatriculation d’un véhicule (original rempli et signé par le demandeur)
  • Original de la déclaration de cession d’un véhicule (original rempli et signé par le vendeur)
  • Mandat d’immatriculation (rempli et signé)
  • Contrôle technique de moins de 6 mois pour les véhicules de plus de 4 ans (photocopie)
  • Justificatif de domicile (photocopie)
  • Pièce d’identité du demandeur (photocopie)
  • Attestation d’assurance (photocopie)
  • Attestation d’assurance du véhicule
  • Photocopie du permis de conduire du demandeur

MIEUX CONNAÎTRE PUCEUL

Puceul est une commune de l’Ouest de la France, située dans le département de la Loire-Atlantique, en région Pays de la Loire.

Puceul est situé à 37 km au nord de Nantes et à 5 km au sud de Nozay, à proximité de la voie express Nantes-Rennes, dont l’achèvement à deux fois deux voies en a grandement contribué au développement démographique de la commune. Celle-ci se situe depuis à 20 minutes du nord de l’agglomération nantaise et ce rapprochement a permis l’installation de jeunes couples travaillant dans cette ville.

La commune de Puceul se situe en lisière sud du plateau nozéen qui se prolonge par la dorsale Abbaretz-La Meilleraye-de-Bretagne. Le territoire est partagé entre les hauteurs du plateau nozéen, qui s’étendent au nord-ouest de la commune et la plaine de Saffré au sud-est, occupée par la rivière Isac et ses affluents. L’un des affluents occupe à Bel-Air le point le plus bas à 28 mètres, tandis que le point le plus haut culmine à Jahan à 81 mètres. L’ensemble est situé entièrement dans le bassin versant de la rivière Isac, elle-même affluent de la Vilaine. Plusieurs bassins versants secondaires viennent entailler le plateau de Nozay, ils sont tous drainés par des affluents de L’Isac.

La nature géologique du territoire dépend en grande partie de l’évolution géomorphologique du plateau nozéen. À la suite de son soulèvement, l’érosion linéaire des affluents de l’Isac a commencé à disséquer le plateau. La morphologie de l’ensemble permet de distinguer plusieurs terroirs. Le sommet du plateau et la partie sud de la commune présentent des sols argileux épais alors que les coteaux intermédiaires se caractérisent par des sols minces et bien égouttés avec un intérêt agronomique indéniable. À noter : Présence d’un gisement intéressant d’argiles gonflantes de type attapulgite au sud-est du bourg.

Le climat qui caractérise la commune est qualifié, en 2010, de « climat océanique franc », selon la typologie des climats de la France qui compte alors huit grands types de climats en métropole. En 2020, la commune ressort du type « climat océanique » dans la classification établie par Météo-France, qui ne compte désormais, en première approche, que cinq grands types de climats en métropole. Ce type de climat se traduit par des températures douces et une pluviométrie relativement abondante (en liaison avec les perturbations venant de l’Atlantique), répartie tout au long de l’année avec un léger maximum d’octobre à février[3].

Les paramètres climatiques qui ont permis d’établir la typologie de 2010 comportent six variables pour les températures et huit pour les précipitations, dont les valeurs correspondent aux données mensuelles sur la normale 1971-2000. Les sept principales variables caractérisant la commune sont présentées dans l’encadré ci-après.

Avec le changement climatique, ces variables ont évolué. Une étude réalisée en 2014 par la Direction générale de l’Énergie et du Climat complétée par des études régionales[7] prévoit en effet que la température moyenne devrait croître et la pluviométrie moyenne baisser, avec toutefois de fortes variations régionales. Ces changements peuvent être constatés sur la station météorologique de Météo-France la plus proche, « Blain », sur la commune de Blain, mise en service en 1989 et qui se trouve à 12 km à vol d’oiseau[9][Note 3], où la température moyenne annuelle est de 12,1 °C et la hauteur de précipitations de 831 mm pour la période 1981-2010. Sur la station météorologique historique la plus proche, « Nantes-Bouguenais », sur la commune de Bouguenais, mise en service en 1945 et à 38 km[11], la température moyenne annuelle évolue de 12,2 °C pour la période 1971-2000, à 12,5 °C pour 1981-2010[13], puis à 12,7 °C pour 1991-2020.

Puceul est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l’Insee,,,.

Par ailleurs la commune fait partie de l’aire d’attraction de Nantes, dont elle est une commune de la couronne. Cette aire, qui regroupe 116 communes, est catégorisée dans les aires de 700 000 habitants ou plus (hors Paris)[18][19].

L’occupation des sols de la commune, telle qu’elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l’importance des territoires agricoles (91,9 % en 2018), néanmoins en diminution par rapport à 1990 (98,5 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (67,7 %), zones agricoles hétérogènes (12,5 %), prairies (11,7 %), forêts (4,1 %), zones industrielles ou commerciales et réseaux de communication (2,5 %), zones urbanisées (1,5 %).

L’IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIII siècle), la carte d’état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd’hui)[21].

Puceul s’appelait Puceol en 1243; ce nom viendrait du latin Puteus : « puits », avec le suffixe diminutif -eolum : « petit-puits », soit Puteolum et par suite Puceolum [23].

Le puits fait référence à la fontaine Saint-Clair, lieu d’un culte druidique, ainsi nommée en relation avec Saint Clair, évêque de Nantes au IIIe siècle, de passage sur les lieux selon la tradition.

Puceul possède un nom en gallo, la langue d’oïl locale : Puczoe (écriture ELG, prononcé [py.sə]).

En breton, son nom est Puñsel.

Même si la première mention écrite de Puceul remonte seulement au XIII siècle, Puceol dans un écrit de 1243[26], le territoire de la commune est occupé dès l’Antiquité, comme en témoigne le passage d’une voie romaine, attestée au XIX siècle, dont il ne reste aujourd’hui plus de traces, appelée localement « Levée de Saumur »[27].

L’archéologue Louis Bizeul a pu, vers 1836, en mesurer sa largeur dans une commune voisine : elle atteignait pas moins de 20 m avec les accotements, à l’image d’une voie impériale. Une portion de cette voie Vannes-Blain-Angers, véritable « autoroute » de l’époque, a été fouillée par les archéologues dans la région d’Allaire[29] (Morbihan).

Selon le classement établi par l’Insee, Puceul fait partie de l’aire urbaine et de la zone d’emploi de Nantes et du bassin de vie de Nozay. Elle n’est intégrée dans aucune unité urbaine. Toujours selon l’Insee, en 2010, la répartition de la population sur le territoire de la commune était considérée comme « peu dense » : 81 % des habitants résidaient dans des zones « peu denses » et 19 % dans des zones « très peu denses »[31].

En 1949, la commune est partiellement démembrée pour permettre la création de La Chevallerais.

L’évolution du nombre d’habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l’Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d’information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d’une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[33].

En 2019, la commune comptait 1 159 habitants, en augmentation de 9,86 % par rapport à 2013 (Loire-Atlantique : +7,58 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

La population de la commune est relativement jeune. En 2018, le taux de personnes d’un âge inférieur à 30 ans s’élève à 43,0 %, soit au-dessus de la moyenne départementale (37,3 %). À l’inverse, le taux de personnes d’âge supérieur à 60 ans est de 12,8 % la même année, alors qu’il est de 23,8 % au niveau départemental.

En 2018, la commune comptait 561 hommes pour 579 femmes, soit un taux de 50,79 % de femmes, légèrement inférieur au taux départemental (51,42 %).

Les pyramides des âges de la commune et du département s’établissent comme suit.

L’église Saint-Martin, bâtie en 1885, recèle un tabernacle, en bois, du XVIIe siècle, restauré en 1955 par Henri Wagner, artiste local, avec une partie centrale très ouvragée, ornée de colonnettes corinthiennes. Deux panneaux, décorés de fruits, de feuilles et d’angelots équilibrent l’ensemble.

Le château de Bohallard, reconstruit vers 1850, est de style « néo-château de la Loire » avec des chaînes d’angle et une partie centrale en tuffeau.

Le manoir de Bohallard, tout proche, est un des plus anciens bâtiments de la commune, il présente une tourelle cylindrique avec un escalier hélicoïdal en schiste.

Le « château des Montmorency » est une maison de caractère du XVI siècle dans sa partie la plus ancienne ; elle a appartenu aux la Neuville, branche légitimée des Montmorency[39]. Une des fenêtres en schiste porte le blason des Le Sénéchal (3 rangées de macles) alliés aux La Neuville au XVIII siècle.

Le manoir de la Savinais était le centre d’une seigneurie autrefois dépendante de la Châtellenie de Nozay, et qui détenait droit de moyenne justice. De l’ancien manoir subsiste une tourelle quadrangulaire du XVII siècle.

Le manoir de la Bellière, coiffé d’une imposante toiture, est doté d’une vaste tour quadrangulaire.

Le séquoia géant de Puceul se dresse dans le jardin de l’ancien presbytère, juste à côté de l’église qu’il domine de sa hauteur. Il a été planté à la fin du XIX siècle. C’est l’un des plus gros sujets de Loire-Atlantique, mais pas le plus haut. Sa circonférence à un mètre du sol était de 7,55 mètres en 2014, sa hauteur était de 28 mètres.

La page est mise en ligne à des fins d’information du public et en vue d’informer les clients. Par ailleurs elle est régulièrement mise à jour, dans la mesure du possible. Néanmoins en raison de l’évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle. Nous vous invitons toutefois à nous interroger pour toute question ou problème concernant le thème évoqué au 01 40 61 94 59. Cependant en aucun cas FCGE ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles du site.  xtremwebsite carte grise en ligne à Puceul changement adresse carte grise ants carte grise simulateur carte grise prix carte grise changements adresse carte grise</span>