Votre carte grise en ligne
en 5 mn à Puget

Faites votre demande de carte grise en ligne et recevez là directement chez vous en faisant confiance à un professionnel agréé par le ministère de l’Intérieur N°33958

Sélectionner votre démarche ci-dessous pour obtenir votre tarif en ligne

Changement de propriétaire

Suite à l’acquisition d’un véhicule d’occasion

Changement d'adresse

Vous avez où vous allez déménager

Demande de duplicata

Votre carte grise a été volée ou perdue

Changement d'état civil

Suite à un divorce, mariage, ou un décès.

Déclaration de session

Vous avez vendu votre véhicule

Carte grise véhicule neuf

Vous venez d’acheter un véhicule neuf

Changement de propriétaire

Suite à l’acquisition d’un véhicule d’occasion

Changement d'adresse

Vous avez où vous allez déménager

Demande de duplicata

Votre carte grise a été volée ou perdue

Changement d'état civil

Suite à un divorce, mariage, ou un décès.

Déclaration de session

Vous avez cédé votre véhicule

Véhicule neuf

Vous venez d’acheter un véhicule neuf

[trustindex no-registration=google]

Prix carte grise en ligne à Puget

Le prix de la carte grise est calculé en fonction du coût du cheval fiscal fixé par le conseil régional. 

A ce montant peut s’ajouter d’autres taxes qui sont généralement tributaires du véhicule : la date de sa mise en circulation, son ancienneté, le type du carburant, son taux d’émission de CO2,…

Le prix du cheval fiscal à Puget , est le même dans toute les villes Vaucluse , et est imposé aussi bien par l’ANTS que par FCGE Paris. 

carte grise en ligne à Puget changement adresse carte grise ants carte grise simulateur carte grise prix carte grise changements adresse carte

Certifié par le Ministère de l’Intérieur.

Habilitation préfecture: N°24267
Agrément N°: 33958

Les documents à fournir

  • Carte grise originale et une photocopie
  • Demande de certificat d’immatriculation d’un véhicule (original rempli et signé par le demandeur)
  • Original de la déclaration de cession d’un véhicule (original rempli et signé par le vendeur)
  • Mandat d’immatriculation (rempli et signé)
  • Contrôle technique de moins de 6 mois pour les véhicules de plus de 4 ans (photocopie)
  • Justificatif de domicile (photocopie)
  • Pièce d’identité du demandeur (photocopie)
  • Attestation d’assurance (photocopie)
  • Attestation d’assurance du véhicule
  • Photocopie du permis de conduire du demandeur

MIEUX CONNAÎTRE PUGET

Puget est une commune française située dans le département de Vaucluse, en région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

La commune de Puget est une commune au sud du massif du Luberon.

La route départementale 973 passe sur la commune au niveau de la plaine, au sud du bourg et selon un axe est-ouest. La route départementale D 173 passe quant à elle sur la commune au nord du bourg, toujours selon un axe est-ouest. Enfin, la route départementale D 117 relie l’une à l’autre en passant par le bourg.

L’autoroute la plus proche est l’A7.

Puget est desservie par la ligne de cars ZOU n 8 : Cavaillon-Pertuis-Cucuron

La commune est située entre, au nord, le flanc sud du massif du Luberon et, au sud, la vallée de la Durance.

Le massif du Luberon est un massif montagneux formé de terrains du secondaire (crétacé inférieur) et la plaine de la Durance est une plaine alluvionnaire.

Les cantons de Bonnieux, Apt, Cadenet, Cavaillon, et Pertuis sont classés en zone Ib (risque faible). Tous les autres cantons du département de Vaucluse sont classés en zone Ia (risque très faible). Ce zonage correspond à une sismicité ne se traduisant qu’exceptionnellement par la destruction de bâtiments.

La commune est située dans la zone d’influence du climat méditerranéen. Les étés sont chauds et secs, liés à la remontée en latitude des anticyclones subtropicaux, entrecoupés d’épisodes orageux parfois violents. Les hivers sont doux. Les précipitations sont peu fréquentes et la neige rare. Protégée par le massif du Luberon, la commune est partiellement abritée du mistral.

La Durance coule au sud et en bordure de la commune.

Puget est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l’Insee,,,. Elle appartient à l’unité urbaine de Cadenet, une agglomération intra-départementale regroupant 5 communes[6] et 10 708 habitants en 2017, dont elle est une commune de la banlieue,. La commune est en outre hors attraction des villes[9][10].

L’occupation des sols de la commune, telle qu’elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l’importance des forêts et milieux semi-naturels (68,7 % en 2018), néanmoins en diminution par rapport à 1990 (71,8 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : forêts (49,1 %), milieux à végétation arbustive et/ou herbacée (13,3 %), terres arables (10,2 %), zones agricoles hétérogènes (8,3 %), cultures permanentes (8,1 %), espaces ouverts, sans ou avec peu de végétation (6,3 %), zones urbanisées (4,7 %).

L’IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIII siècle), la carte d’état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd’hui)[12].

La répartition des sols de la commune est la suivante (donnée pour un total de) :

Les zones naturelles (plus des trois quarts du territoire) sont principalement formées par les forêts méditerranéennes couvrant le petit Luberon. Les zones agricoles sont formées de vergers de fruitiers (oliviers, amandiers, etc.), des champs de lavandin et des vignes (AOC côtes-du-luberon).

La forme la plus ancienne est del Puget, attestée en 1257. Ce toponyme, qui n’a pas varié en huit siècles, est composé de podium (hauteur) du suffixe diminutif -ittum (cf. Puy).

Le site fut occupé tardivement comme en font foi les urnes à incinération du Grand Deffend, datées du Bas Empire (V, VIe siècles).

La première mention du lieu, en 1257, nomme ce site del Puget et signale son implantation sur un « podium » qui s’est transcrit en « pogito »[15].

Ses premiers seigneurs furent ceux de Puyvert. Tout d’abord Raymond puis son épouse Bérangère qui à sa mort, en 1323, hérite de « Puget Aquensi ». C’est de cette époque que date l’église romane – belle voussure de la porte d’entrée – aujourd’hui placée sous le vocable de l’Immaculée-Conception.

Aucune mention du village n’est faite pendant les périodes troublées par la peste, les guerres et la famine tant au XIV qu’au XVe siècle. Le village dut pourtant en subir les contrecoups puisqu’un acte d’habitation fut établi au XVII siècle pour le repeupler. Il fut signé le par Louis de Merlon, marquis de Bressieux, et sa mère Marguerite de Saint-Michel-Bressieux-Lauris avec quinze chefs de familles. Ils durent défricher 700 charges de terre et construire, dans un délai de cinq ans, un logement pour eux et leur bétail, cette dernière condition leur permettant d’être considéré comme « libres »[15].

À la fin du XIX siècle, le temple protestant fut reconstruit[17] et les géologues découvrirent de l’hématite, minerai de fer oxydé présentant des veines rouge et brune. On pensa immédiatement l’exploiter pour faire des… mines de crayon. L’idée est heureusement restée à l’état de projet, mais il semblerait que les armes du blason s’en soit inspiré.

Le vin des vignobles de la commune a d’abord été classé en VDQS au cours de l’année 1951, puis a accédé à l’AOC en 1988. Ses vignerons adhèrent à l’organisation interprofessionnelle Inter Rhône en 1996. C’est dans son sein qu’est créé en 2001, la Nouvelle École de la Vallée du Rhône.

De par sa taille, la commune dispose d’un conseil municipal de quinze membres (article L2121-2 du Code général des collectivités territoriales).

Lors du scrutin de 2008 Alain Sage a été élu conseiller municipal au premier tour avec 252 voix soit 56 % des suffrages exprimés, puis nommé maire par ceux-ci. La participation s’est élevée à 80,07 %. Lors du scrutin de 2020 Amélie Jean a été élu conseillère municipale au premier tour avec 294 voix soit 93% des suffrages exprimés, puis nommé maire par ceux-ci. La participation s’est élevée à 48,10 %[21].

Depuis 1871, les maires sont élus par le conseil municipal à la suite de son élection au suffrage universel.

Puget est une des neuf communes du canton de Cheval-Blanc depuis 2015. Le canton fait partie de l’arrondissement d’Apt depuis 1801 (sauf de 1926 à 1933 où ce fut Cavaillon) et de la deuxième circonscription de Vaucluse. Puget fait partie du canton de Cadenet depuis 1793.

Puget fait partie de la juridiction d’instance d’Apt, mais du greffe détaché Pertuis, et de grande instance, de prud’homale, de commerce et d’affaires de Sécurité sociale d’Avignon.

Deux déchetteries sur la communauté de communes des Portes du Luberon (à Lauris et Vaugines) ainsi que deux points spécialisés (pour les branchages, le site de Puget, et pour les gravats, celui de Puyvert).

Points d’apport volontaire pour le verre, les journaux et les emballages.

La commune fait partie du syndicat intercommunal à vocation multiple (SIVOM) Durance-Luberon qui est un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) qui regroupe 21 communes des 23 communes (Lourmarin et Vaugines n’en font pas partie) des deux cantons de Pertuis et de Cadenet a pour compétence la distribution de l’eau et l’assainissement. Il a été créé en 1989 par transformation du syndicat intercommunal créé en 1946 mais qui n’avait comme compétence que la distribution de l’eau. Il comprend 42 membres (deux par commune). Son président est Maurice Lovisolo (vice-président du conseil général de Vaucluse). Le prix de l’assainissement est variable dans chaque commune (à cause de la surtaxe communale) alors que celui de l’eau est identique[25].

La part régionale de la taxe d’habitation n’est pas applicable.

La taxe professionnelle est remplacée en 2010 par la cotisation foncière des entreprises (CFE) portant sur la valeur locative des biens immobiliers et par la contribution sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) (les deux formant la contribution économique territoriale (CET) qui est un impôt local instauré par la loi de finances pour 2010).

L’évolution du nombre d’habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l’Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d’information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d’une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[29].

En 2019, la commune comptait 819 habitants, en augmentation de 15,03 % par rapport à 2013 (Vaucluse : +2,09 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

La commune possède une école primaire publique, les élèves sont ensuite affectés au collège Le Luberon à Cadenet[32][33], puis le lycée Val-de-Durance à Pertuis (enseignement général) ou lycée Alexandre-Dumas[35] à Cavaillon soit lycée Alphonse-Benoit à L’Isle-sur-la-Sorgue (enseignements techniques).

La commune possède un terrain multisport.

La commune possède un médecin. Pharmacies les plus proches à Mérindol (à l’ouest) et à Lauris (à l’est). Les hôpitaux les plus proches sont Salon-de-Provence, Apt et Pertuis distants d’une vingtaine de kilomètres.

La commune produit des vins AOC côtes-du-luberon. Les vins qui ne sont pas en appellation d’origine contrôlée peuvent revendiquer, après agrément, le label vin de pays d’Aigues.

Comme l’ensemble des communes du Luberon, le tourisme joue un rôle, directement ou indirectement, dans l’économie locale.

On peut considérer trois principales sortes de tourisme en Luberon. Tout d’abord, le tourisme historique et culturel qui s’appuie sur un patrimoine riche des villages perchés ou sur des festivals. Ensuite, le tourisme détente qui se traduit par un important développement des chambres d’hôtes, de l’hôtellerie et de la location saisonnière, par une concentration importante de piscines et par des animations comme des marchés provençaux. Enfin, le tourisme vert qui profite des nombreux chemins de randonnées et du cadre protégé qu’offrent le Luberon et ses environs.il est à noter la présence d’un bar restaurant qui est le seul commerce de puget hormis un étal de fruits et légumes ouvert seulement l’été.

La page est mise en ligne à des fins d’information du public et en vue d’informer les clients. Par ailleurs elle est régulièrement mise à jour, dans la mesure du possible. Néanmoins en raison de l’évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle. Nous vous invitons toutefois à nous interroger pour toute question ou problème concernant le thème évoqué au 01 40 61 94 59. Cependant en aucun cas FCGE ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles du site.  xtremwebsite carte grise en ligne à Puget changement adresse carte grise ants carte grise simulateur carte grise prix carte grise changements adresse carte grise</span>