Votre carte grise en ligne
en 5 mn à Rouy-le-Petit

Passer votre commande de carte grise en ligne et recevez là directement chez vous en faisant confiance à un professionnel agréé par le ministère de l’Intérieur N°33958

Sélectionner votre démarche ci-dessous pour obtenir votre tarif en ligne

Changement de titulaire

Suite à l’acquisition d’un véhicule d’occasion

Changement d'adresse

Vous avez où vous allez déménager

Demande de duplicata

Votre carte grise a été volée ou perdue

Changement d'état civil

Suite à un divorce, mariage, ou un décès.

Déclaration de session

Vous avez vendu votre véhicule

Carte grise véhicule neuf

Vous venez d’acheter un véhicule neuf

Changement de propriétaire

Suite à l’acquisition d’un véhicule d’occasion

Changement d'adresse

Vous avez où vous allez déménager

Demande de duplicata

Votre carte grise a été volée ou perdue

Changement d'état civil

Suite à un divorce, mariage, ou un décès.

Déclaration de session

Vous avez cédé votre véhicule

Véhicule neuf

Vous venez d’acheter un véhicule neuf

[trustindex no-registration=google]

Prix carte grise en ligne à Rouy-le-Petit

Le prix de la carte grise est calculé en fonction du coût du cheval fiscal fixé par le conseil régional. 

A ce montant peut s’ajouter d’autres taxes qui sont généralement tributaires du véhicule : la date de sa mise en circulation, son ancienneté, le type du carburant, son taux d’émission de CO2,…

Le prix du cheval fiscal à Rouy-le-Petit , est le même dans toute les villes Somme , et est imposé aussi bien par l’ANTS que par FCGE Paris. 

carte grise en ligne à Rouy-le-Petit changement adresse carte grise ants carte grise simulateur carte grise prix carte grise changements adresse carte

Certifié par le Ministère de l’Intérieur.

Habilitation préfecture: N°24267
Agrément N°: 33958

Les documents à fournir

  • Carte grise originale et une photocopie
  • Demande de certificat d’immatriculation d’un véhicule (original rempli et signé par le demandeur)
  • Original de la déclaration de cession d’un véhicule (original rempli et signé par le vendeur)
  • Mandat d’immatriculation (rempli et signé)
  • Contrôle technique de moins de 6 mois pour les véhicules de plus de 4 ans (photocopie)
  • Justificatif de domicile (photocopie)
  • Pièce d’identité du demandeur (photocopie)
  • Attestation d’assurance (photocopie)
  • Attestation d’assurance du véhicule
  • Photocopie du permis de conduire du demandeur

MIEUX CONNAÎTRE ROUY-LE-PETIT

Rouy-le-Petit est une commune française située dans le département de la Somme, en région Hauts-de-France.

La commune est un village rural picard, situé à 1 km au nord-est de Nesle. La ville la plus importante aux alentours est Saint-Quentin, à 26 km.

Un sol argilo-siliceux recouvre un sous-sol perméable sur la majeure partie du territoire.

La plaine est inclinée au nord-ouest et au nord. À la fin du XIX siècle, prairies, herbages ou oseraie couvrent la vallée[1].

L’Ingon est le cours d’eau principal avec son affluent le Petit-Ingon. Le canal du Nord contourne la commune par l’ouest.

Une nappe alimentant les puits se situait en 1899 à 10 mètres de profondeur, et, à la même époque, la fontaine publique était alimentée par une source.

En 1899, il existait le hameau de Bis-Pont, qui comptait 14 habitants. Il n’était plus mentionné en 1920[2] ou sur les cartographies actuelles.

Rouy-le-Petit est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l’Insee,,,. La commune est en outre hors attraction des villes[6][7].

L’occupation des sols de la commune, telle qu’elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l’importance des territoires agricoles (69 % en 2018), une proportion identique à celle de 1990 (69 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (69 %), forêts (22,1 %), zones urbanisées (7,8 %), milieux à végétation arbustive et/ou herbacée (0,5 %), eaux continentales (0,5 %)[8].

L’IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIII siècle), la carte d’état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd’hui)[9].

Ruit, Rouher, Roïacum, le nom du village serait d’origine gauloise, lié à la présence de l’Ingon et signifierait « rouissage ». En 1218, le cartulaire d’Ourscamp mentionne Petit-Rouy. On trouve aussi Roi-le-Petit, Roy, puis Rouï[1].

Dès le XIII siècle, on relève mention de la première église.

Antoine de La Fons, seigneur du lieu, est chambellan et bouteiller du Vermandois en 1567[1].

Antoine Bourdin est clerc séculier en 1685.

L’école est bâtie en 1764. Elle a coûté 191 livres et 11 sols. La commune prend en charge 95 livres et 11 sols, la fabrique règle les 96 livres restantes.

En 1788-1789, les impositions sont arrivées au double de ce qu’elles étaient auparavant : la misère est grande.

À la Révolution française, les marais et les terres qui avaient été enlevées par le seigneur, sont rendus aux habitants.

À la suite de l’incendie du moulin à eau, le village ne dispose plus de la force hydraulique en 1899.

Le village disposait d’une gare sur l’une des lignes des chemins de fer départementaux de la Somme, un réseau de chemin de fer secondaire à voie métrique, l’embranchement d’Offoy à Ercheu, qui permettant de relier Ham à Noyon par Nesle de 1889 à 1949.

Le village est largement détruit pendant la Première Guerre mondiale, . Il a été décoré de la Croix de guerre 1914-1918 le [11].

.

La commune se trouve dans l’arrondissement de Péronne du département de la Somme. Pour l’élection des députés, elle fait partie depuis 2012 de la cinquième circonscription de la Somme.

Elle faisait partie depuis 1793 du canton de Nesle. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, la commune intègre le canton de Ham, dont elle est désormais membre.

La commune faisait partie de la communauté de communes du Pays Neslois (CCPN), créée fin 2001, et qui succédait au district de Nesle, créé par arrêté préfectoral du .

La loi portant nouvelle organisation territoriale de la République (Loi NOTRe) du , prévoyant que les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre doivent avoir un minimum de 15 000 habitants, le schéma départemental de coopération intercommunale (SDCI) arrêté par le préfet de la Somme le prévoit notamment la fusion des communautés de communes du Pays Hamois et celle du Pays Neslois, afin de constituer une intercommunalité de 42 communes groupant 20 822 habitants, et précise qu’il « s’agit d’un bassin de vie cohérent dans lequel existent déjà des migrations pendulaires entre Ham et Nesle. Ainsi Ham offre des équipements culturels, scolaires et sportifs (médiathèque et auditorium de musique de grande capacité, lycée professionnel, complexe nautique), tandis que Nesle est la commune d’accueil de grandes entreprises de l’agroalimentaire ainsi que de leurs sous-traitants »[14].

La fusion intervient le et la nouvelle structure, dont la commune fait désormais partie, prend le nom de communauté de communes de l’Est de la Somme[15][16].

L’évolution du nombre d’habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l’Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d’information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d’une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[21].

En 2019, la commune comptait 109 habitants, en diminution de 9,92 % par rapport à 2013 (Somme : −0,2 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

En 2019 et depuis quatre ans, des séances d’initiation à la taille des arbres fruitiers sont planifiées chaque année dans le verger conservatoire du village.

La page est mise en ligne à des fins d’information du public et en vue d’informer les clients. Par ailleurs elle est régulièrement mise à jour, dans la mesure du possible. Néanmoins en raison de l’évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle. Nous vous invitons toutefois à nous interroger pour toute question ou problème concernant le thème évoqué au 01 40 61 94 59. Cependant en aucun cas FCGE ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles du site.  xtremwebsite carte grise en ligne à Rouy-le-Petit changement adresse carte grise ants carte grise simulateur carte grise prix carte grise changements adresse carte grise</span>