Votre carte grise en ligne
en 5 mn à Vémars

Faites votre demande de carte grise en ligne et recevez là directement chez vous en faisant confiance à un professionnel agréé par le ministère de l’Intérieur N°33958

Sélectionner votre démarche ci-dessous pour obtenir votre tarif en ligne

Changement de propriétaire

Suite à l’acquisition d’un véhicule d’occasion

Changement d'adresse

Vous avez où vous allez déménager

Demande de duplicata

Votre carte grise a été volée ou perdue

Changement d'état civil

Suite à un divorce, mariage, ou un décès.

Déclaration de session

Vous avez vendu votre véhicule

Carte grise véhicule neuf

Vous venez d’acheter un véhicule neuf

Changement de titulaire

Suite à l’acquisition d’un véhicule d’occasion

Changement d'adresse

Vous avez où vous allez déménager

Demande de duplicata

Votre carte grise a été volée ou perdue

Changement d'état civil

Suite à un divorce, mariage, ou un décès.

Déclaration de session

Vous avez cédé votre véhicule

Véhicule neuf

Vous venez d’acheter un véhicule neuf

[trustindex no-registration=google]

Prix carte grise en ligne à Vémars

Le prix de la carte grise est calculé en fonction du coût du cheval fiscal fixé par le conseil régional. 

A ce montant peut s’ajouter d’autres taxes qui sont généralement tributaires du véhicule : la date de sa mise en circulation, son ancienneté, le type du carburant, son taux d’émission de CO2,…

Le prix du cheval fiscal à Vémars , est le même dans toute les villes Val-d’Oise , et est imposé aussi bien par l’ANTS que par FCGE Paris. 

carte grise en ligne à Vémars changement adresse carte grise ants carte grise simulateur carte grise prix carte grise changements adresse carte

Certifié par le Ministère de l’Intérieur.

Habilitation préfecture: N°24267
Agrément N°: 33958

Les documents à fournir

  • Carte grise originale et une photocopie
  • Demande de certificat d’immatriculation d’un véhicule (original rempli et signé par le demandeur)
  • Original de la déclaration de cession d’un véhicule (original rempli et signé par le vendeur)
  • Mandat d’immatriculation (rempli et signé)
  • Contrôle technique de moins de 6 mois pour les véhicules de plus de 4 ans (photocopie)
  • Justificatif de domicile (photocopie)
  • Pièce d’identité du demandeur (photocopie)
  • Attestation d’assurance (photocopie)
  • Attestation d’assurance du véhicule
  • Photocopie du permis de conduire du demandeur

MIEUX CONNAÎTRE VÉMARS

Vémars [vemaʁ] est une commune française située dans le département du Val-d’Oise en région Île-de-France.

Ses habitants sont les Vémarois(es).

Vemars est situé en Plaine de France, à environ 30 km au nord-est de Paris et à 6 km de l’aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle.

La commune est traversée par la ligne à grande vitesse Nord (où elle est rejointe par la LGV Interconnexion Est par une série de raccordements dits Triangle de Vémars) ainsi que par l’autoroute A1, dont une aire de service porte le nom. Le restaurant d’autoroute est le premier du genre construit en France. La création de la Ligne Roissy – Picardie traverserait également la commune.

Situé en Plaine de France avec ses terres fertiles, l’activité agricole reste vivante à Vémars.

La commune, la plus orientale du département aux confins de l’Oise et de Seine-et-Marne, est limitrophe de Saint-Witz, Plailly (Oise), Moussy-le-Neuf (Seine-et-Marne), Mauregard (Seine-et-Marne), Épiais-lès-Louvres, Chennevières-lès-Louvres et Villeron.

Vémars est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l’Insee,,,.

Par ailleurs la commune fait partie de l’aire d’attraction de Paris, dont elle est une commune de la couronne. Cette aire regroupe 1 929 communes[5][6].

En 2018 , le nombre total de logements dans la commune était de 1 128 , alors qu’il était de 970 en 2013 et de 786 en 2008 .

Parmi ces logements, 91 % étaient des résidences principales, 1,2  % des résidences secondaires et 7,9  % des logements vacants. Ces logements étaient pour 67,9  % d’entre eux des maisons individuelles et pour 32  % des appartements.

Le tableau ci-dessous présente la typologie des logements à Vémars en 2018 en comparaison avec celle du Val-d’Oise et de la France entière. Une caractéristique marquante du parc de logements est ainsi une proportion de résidences secondaires et logements occasionnels (1,2 %) inférieure à celle du département (1,3 %) mais supérieure à celle de la France entière (9,7 %). Concernant le statut d’occupation de ces logements, 62,5  % des habitants de la commune sont propriétaires de leur logement ( 66,4  % en 2013 ), contre 56  % pour du Val-d’Oise et 57,5 pour la France entière .

De Vetere Mànso en 937, Vemarcium au XIIe siècle, Avemars ou Avemart en 1182, Evemars en 1211, Vaulmar au XVII siècle, Vomar en 1648[8].

Le nom de Vémars provient du latin vetus, vieux et mansum, domaine rural ou vetere mansio, (“vieille demeure”). Ce nom constitue une corruption du latin vetus mansus (“vieille ferme”), de vetus , veteris (vieux).

Le chartiste Gustave Fagniez, beau-frère de Léon Bouchard propriétaire du château de La Motte, est l’auteur en 1876 de Recherches historiques sur la commune de Vémars.

L’occupation du territoire dès la Préhistoire est attestée par la découverte de traces d’habitats néolithiques et de maisons gauloises. Des poteries communes et sigillées du II au IVe siècle y furent découvertes.

Des fouilles opérées en 2006 au lieu-dit Rouge-Fosse/Porte de Vémars a permis de mettre en évidence des vestiges de constructions utilisés entre les I et Ve siècle. En 2009 sont découverts les vestiges d’un bâtiment sur poteaux de bois des II et IIIe siècles situé à une trentaine de mètres d’un petit enclos carré (400 mètres carrés environ) délimité par des fossés.

Un premier château fort est bâti à Champfourcy ou Chaufourcy, puis le village d’« Avemart » s’implante légèrement en contrebas dans la vallée du ru de la Michelette au XI siècle.

Possession de l’abbaye de Notre-Dame-des-Champs au XII siècle, le fief était une dépendance de l’archevêché de Paris et du doyenné de Montmorency.

Au XIII siècle, le fief appartient à Jean de Vémars, puis à Pierre de Vémars ; la seigneurie passe en 1580 à Louis du Crocq, écuyer.[réf. nécessaire]

La seigneurie au XV siècle est la propriété de Jean de Saint-Romain, conseiller au Parlement de Paris, et au XVIIIe siècle du comte de La Tour d’Auvergne jusqu’à la Révolution française.

À l’époque moderne, le sous-sol a été exploité en marnières, afin d’amender les champs.

Le village devient un lieu de villégiature réputé au XIX siècle.

Le château de La Motte, actuelle mairie, fut la propriété de François Mauriac. Il avait fait de nombreux séjours dans le village depuis son mariage en 1913, à 28 ans, avec Jeanne Lafon, descendante d’une famille implantée depuis longtemps à Vémars. La maison de Vémars sert de base à son action de propagande contre l’occupant allemand à partir de 1940. L’écrivain est enterré au cimetière du village.

Antérieurement à la loi du 10 juillet 1964, la commune faisait partie du département de Seine-et-Oise. La réorganisation de la région parisienne en 1964 fit que la commune appartient désormais au département du Val-d’Oise et à son arrondissement de Sarcelles après un transfert administratif effectif au .

Elle faisait partie de 1801 à 1967 du canton de Luzarches de Seine-et-Oise. Lors de la mise en place du Val-d’Oise, la ville intègre le canton de Gonesse. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, cette circonscription administrative territoriale a disparu, et le canton n’est plus qu’une circonscription électorale.

Pour les élections départementales, la commune est membre depuis 2014 du canton de Goussainville

Pour l’élection des députés, elle fait partie de la neuvième circonscription du Val-d’Oise.

Vémars était membre de la communauté d’agglomération Roissy Porte de France, un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre créé en 1994 sous le statut de communauté de communes et transformé en communauté d’agglomération en 2013 et auquel la commune avait transféré un certain nombre de ses compétences, dans les conditions déterminées par le code général des collectivités territoriales.

Dans le cadre de la mise en œuvre de la loi MAPAM du 27 janvier 2014, qui prévoit la généralisation de l’intercommunalité à l’ensemble des communes et la création d’intercommunalités de taille importante notamment en seconde couronne afin de pouvoir dialoguer avec la métropole du Grand Paris créée par cette même loi, la communauté d’agglomération Roissy Porte de France a fusionné avec ses voisines pour former, le , la communauté d’agglomération Roissy Pays de France dont est désormais membre la commune.

Dans le cadre d’un appel d’offres pour les énergies renouvelables mettant en œuvre la loi sur la transition énergétique, l’entreprise Engie envisage la création d’un important parc photovoltaïque de 32 ha à Vémars. Situé au lieu-dit Choisy-aux-Bœufs au dessus d’une ancienne décharge remblayée, il serait constitué de 51 000 panneaux photovoltaïques permettant la production de 23 600 MWh par an.

La création d’un nouveau groupe scolaire est prévue par la municipalité en 2022 sur le chemin de la Croix-Boissée, à proximité du gymnase, afin de remplacer l’équipement précédent dénommé groupe scolaire Georges-Brassens qui ne convient plus aux besoins. Conçu par le cabinet d’architecte Malizan, le projet comprend une première tranche constituée de l’école maternelle, le centre de loisirs et une cantine. La construction de l’école élementaire interviendra dans un second temps.

La commune, qui en était dépourvue depuis 5 ans, a permis l’installation d’un nouveau médecin dans un local mis gratuitement à sa disposition, et accueille deux infirmières et un kinésithérapeute dans d’autres locaux municipaux.

La commune s’est dotée d’un système de vidéosurveillance fin 2019,.

Vémars fait partie du ressort du tribunal d’instance de Gonesse, et de ceux du tribunal judiciaire et du tribunal de commerce de Pontoise,.

L’évolution du nombre d’habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l’Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d’information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d’une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[23].

En 2019, la commune comptait 2 699 habitants, en augmentation de 16,29 % par rapport à 2013 (Val-d’Oise : +4,6 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

On peut signaler :

Vémars est citée dans le poème d’Aragon, Le conscrit des cent villages, écrit comme acte de Résistance intellectuelle de manière clandestine au printemps 1943, pendant la Seconde Guerre mondiale.

La page est mise en ligne à des fins d’information du public et en vue d’informer les clients. Par ailleurs elle est régulièrement mise à jour, dans la mesure du possible. Néanmoins en raison de l’évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle. Nous vous invitons toutefois à nous interroger pour toute question ou problème concernant le thème évoqué au 01 40 61 94 59. Cependant en aucun cas FCGE ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles du site.  xtremwebsite carte grise en ligne à Vémars changement adresse carte grise ants carte grise simulateur carte grise prix carte grise changements adresse carte grise</span>