Search
Close this search box.

Votre carte grise en ligne
en 5 mn à Vensac

Faites votre demande de carte grise en ligne et recevez là directement chez vous en faisant confiance à un professionnel agréé par le ministère de l’Intérieur N°33958

Choisissez votre démarche ci-dessous pour obtenir votre tarif en ligne

Changement de propriétaire

Suite à l’acquisition d’un véhicule d’occasion

Changement d'adresse

Vous avez où vous allez déménager

Demande de duplicata

Votre carte grise a été volée ou perdue

Changement d'état civil

Suite à un divorce, mariage, ou un décès.

Déclaration de session

Vous avez cédé votre véhicule

Carte grise véhicule neuf

Vous venez d’acheter un véhicule neuf

Changement de propriétaire

Suite à l’acquisition d’un véhicule d’occasion

Changement d'adresse

Vous avez où vous allez déménager

Demande de duplicata

Votre carte grise a été volée ou perdue

Changement d'état civil

Suite à un divorce, mariage, ou un décès.

Déclaration de session

Vous avez cédé votre véhicule

Véhicule neuf

Vous venez d’acheter un véhicule neuf

[trustindex no-registration=google]

Prix carte grise en ligne à Vensac

Le prix de la carte grise est calculé en fonction du coût du cheval fiscal fixé par le conseil régional. 

A ce montant peut s’ajouter d’autres taxes qui sont généralement tributaires du véhicule : la date de sa mise en circulation, son ancienneté, le type du carburant, son taux d’émission de CO2,…

Le prix du cheval fiscal à Vensac , est le même dans toute les villes Gironde , et est imposé aussi bien par l’ANTS que par FCGE Paris. 

carte grise en ligne à Vensac changement adresse carte grise ants carte grise simulateur carte grise prix carte grise changements adresse carte

Certifié par le Ministère de l’Intérieur.

Habilitation préfecture: N°24267
Agrément N°: 33958

Les documents à fournir

  • Carte grise originale et une photocopie
  • Demande de certificat d’immatriculation d’un véhicule (original rempli et signé par le demandeur)
  • Original de la déclaration de cession d’un véhicule (original rempli et signé par le vendeur)
  • Mandat d’immatriculation (rempli et signé)
  • Contrôle technique de moins de 6 mois pour les véhicules de plus de 4 ans (photocopie)
  • Justificatif de domicile (photocopie)
  • Pièce d’identité du demandeur (photocopie)
  • Attestation d’assurance (photocopie)
  • Attestation d’assurance du véhicule
  • Photocopie du permis de conduire du demandeur

MIEUX CONNAÎTRE VENSAC

Vensac est une commune du Sud-Ouest de la France, située dans le département de la Gironde (région Nouvelle-Aquitaine).

La commune se situe à la pointe du Médoc. Elle est bordée à 9 km à l’ouest par l’océan Atlantique, derrière un cordon dunaire dénué de constructions puis une pinède-chênaie de 2 000 ha trouée de quelques champs. À l’est s’étendent les vignes, de part et d’autre de la ligne de chemin de fer Bordeaux-Le Verdon. La surface encore humide mais drainée laisse apparaître de rares étangs. Vensac est traversée à l’est par la route départementale D1 (route de Saint-Vivien), issue de la départementale D1215, puis en son centre par la D101, dite route de la Lande puis La Graouse, pour rejoindre 6 km plus loin la route des Lacs. La Gironde s’écoule 10 km à l’est. Elle forme avec la commune de Saint-Vivien-de-Médoc, l’unité urbaine de Saint-Vivien-de-Médoc.

Le climat qui caractérise la commune est qualifié, en 2010, de « climat océanique franc », selon la typologie des climats de la France qui compte alors huit grands types de climats en métropole. En 2020, la commune ressort du type « climat océanique » dans la classification établie par Météo-France, qui ne compte désormais, en première approche, que cinq grands types de climats en métropole. Ce type de climat se traduit par des températures douces et une pluviométrie relativement abondante (en liaison avec les perturbations venant de l’Atlantique), répartie tout au long de l’année avec un léger maximum d’octobre à février[3].

Les paramètres climatiques qui ont permis d’établir la typologie de 2010 comportent six variables pour les températures et huit pour les précipitations, dont les valeurs correspondent à la normale 1971-2000. Les sept principales variables caractérisant la commune sont présentées dans l’encadré ci-après.

Avec le changement climatique, ces variables ont évolué. Une étude réalisée en 2014 par la Direction générale de l’Énergie et du Climat complétée par des études régionales[7] prévoit en effet que la température moyenne devrait croître et la pluviométrie moyenne baisser, avec toutefois de fortes variations régionales. La station météorologique de Météo-France installée sur la commune et mise en service en 1984 permet de connaître l’évolution des indicateurs météorologiques. Le tableau détaillé pour la période 1981-2010 est présenté ci-après.

Vensac est une commune rurale car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l’Insee,,,. Elle appartient à l’unité urbaine de Saint-Vivien-de-Médoc, une agglomération intra-départementale regroupant 2 communes[12] et 2 808 habitants en 2019, dont elle est une commune de la banlieue,.

Par ailleurs la commune fait partie de l’aire d’attraction de Lesparre-Médoc, dont elle est une commune de la couronne. Cette aire, qui regroupe 12 communes, est catégorisée dans les aires de moins de 50 000 habitants[15][16].

La commune, bordée par l’océan Atlantique, est également une commune littorale au sens de la loi du , dite loi littoral. Des dispositions spécifiques d’urbanisme s’y appliquent dès lors afin de préserver les espaces naturels, les sites, les paysages et l’équilibre écologique du littoral, comme par exemple le principe d’inconstructibilité, en dehors des espaces urbanisés, sur la bande littorale des 100 mètres, ou plus si le plan local d’urbanisme le prévoit[18][19].

L’occupation des sols de la commune, telle qu’elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l’importance des forêts et milieux semi-naturels (69,7 % en 2018), une proportion identique à celle de 1990 (70 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : forêts (61,8 %), prairies (15,6 %), milieux à végétation arbustive et/ou herbacée (6,7 %), zones urbanisées (5,3 %), zones agricoles hétérogènes (4 %), cultures permanentes (3,9 %), espaces ouverts, sans ou avec peu de végétation (1,2 %), zones humides côtières (1,2 %), zones humides intérieures (0,2 %).

L’IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIII siècle), la carte d’état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd’hui)[Carte 1].

Vensac (ou Bensac, Benssac conformément à la prononciation gasconne) est mentionnée dès le XVe siècle sur les cartes, sous les traits d’un plateau entouré de lagunes sablonneuses et de marais ponctués de pins maritimes, derrière un cordon dunaire. Une voie romaine, qualifiée comme telle par la mémoire collective, laisse imaginer une activité humaine remontant au moins à l’antiquité. Cette voie, nommée « chemin de la Reyne », traverse le marais de la Perge au Gua, puis continue en ligne droite jusqu’à la Graouse (selon un cheminement bordé au sud puis partiellement repris par la ligne à haute tension et appelé chemin rural n° 21 de la Reine), avant de poursuivre vers Grayan-et-l’Hôpital d’où elle rejoint la route du littoral. Son nom, aussi connu sous l’Aleyreyne, proviendrait d’une légende évoquant l’accouchement d’une reine sur une large pierre creusée par la voie, au lieu-dit Peyrereyne.

Des premières installations matérielles chrétiennes ne reste que l’église romane Saint-Pierre, datée pour une part du XII siècle (abside), complétée au XVIIe siècle par une nef ornée de décorations polychromes et d’une flèche. Une activité agricole locale accompagnait les pêcheries installées tout autour des nombreux étangs, il en subsiste un moulin à vent de meunier daté du XVIII siècle qui restera exploité jusqu’en 1939.

Vensac était le fief de deux seigneuries, celle de Sarsins (ou Cercins) à l’ouest et celle de Tastes. Cette dernière disposait, non loin du Gua, d’une maison fortifiée avec douves et trois tours avec créneaux, qui lui permettait de contrôler les échanges entre le Haut et le Bas-Médoc.

Les dunes qui bordent le littoral de la commune ont enseveli l’ancien village d’Artigue-Estremeyre au XVII siècle[24].

Au XVIII siècle, on comptait les villages de Gaudin, Le Treuil, Les Arrestieux, Panissas, Les Gahets[25]… et les dunes dénommées Piquey de la Moulineyre, des Hougasses, de l’Estremeyre et de Coutet.

En 1856 apparaissent les premiers travaux de drainage sous la supervision de François Chambrelent, chargé du développement de la sylviculture en Gironde. Ces aménagements réduiront de manière significative le nombre de pêcheries et l’élevage, deux activités prépondérantes jusqu’alors. La naissance d’une forêt mêlant feuillus et résineux amènera l’apparition d’une population de gibiers abondante. À partir des années 1960 les polycultures s’effacent inexorablement devant la forêt, les parcelles sont abandonnées au profit de quelques constructions supplémentaires.

Le dessin originel du blason est une composition paysagère contemporaine non blasonnable. Le blason vectoriel est une reconstitution alliée à une simplification permettant le blasonnement et le respect des codes héraldiques. Le paysage urbain a été remplacé par le moulin du XVIII siècle de la commune, figure du tourisme local, accosté de deux grappes évoquant l’activité viticole. La champagne d’argent à seize rais remplace le dessin paysager des vignes. Cette version est ouverte aux améliorations.

L’évolution du nombre d’habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l’Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d’information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d’une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[27].

En 2019, la commune comptait 1 017 habitants, en augmentation de 8,54 % par rapport à 2013 (Gironde : +7,85 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

L’activité économique concerne principalement les secteurs du vin et du tourisme. Des sociétés de services gravitent autour d’un noyau artisanal, avec la présence d’une pépinière et d’un paysagiste. Un marché aux saveurs a lieu durant la période estivale.

Vensac abrite cinq exploitations viticoles produisant du vin de Médoc : Château David, Château de Taste, Château Les Artigues, Clos Fourest et Château Le Bernardot.

La commune accueille les visiteurs par trois campings, de une à quatre étoiles, et quelques gîtes ruraux.

L’église, dédiée à saint Eutrope de Saintes et à saint Pierre est d’origine romane. Elle date du XII siècle, avec une rénovation au XIIIe siècle. L’église avait la forme classique d’une croix latine avec chevet semi-circulaire et voûté en cul-de-four. Au XVII siècle les bas-côtés sont ajoutés au nord et au sud, pour donner la forme rectangulaire que l’on trouve aujourd’hui.

A l’extérieur, la seule partie romane qui subsiste est l’abside, formée de sept pans : deux pans avec fenêtres aveugles, qui correspondent au choeur, et cinq avec fenêtres, qui correspondent au chevet.

L’intérieur de l’église est décoré avec des peintures murales et la majorité des colonnes de la nef et du transept sont peints, comme à l’époque romane.

La page est mise en ligne à des fins d’information du public et en vue d’informer les clients. Par ailleurs elle est régulièrement mise à jour, dans la mesure du possible. Néanmoins en raison de l’évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle. Nous vous invitons toutefois à nous interroger pour toute question ou problème concernant le thème évoqué au 01 40 61 94 59. Cependant en aucun cas FCGE ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles du site.  xtremwebsite carte grise en ligne à Vensac changement adresse carte grise ants carte grise simulateur carte grise prix carte grise changements adresse carte grise</span>