Votre carte grise en ligne
en 5 mn à Ville-d'Avray

Commander votre carte grise en ligne et recevez là directement chez vous en faisant confiance à un professionnel agréé par le ministère de l’Intérieur N°33958

Choisissez votre démarche ci-dessous pour obtenir votre tarif en ligne

Changement de propriétaire

Suite à l’acquisition d’un véhicule d’occasion

Changement d'adresse

Vous avez où vous allez déménager

Demande de duplicata

Votre carte grise a été volée ou perdue

Changement d'état civil

Suite à un divorce, mariage, ou un décès.

Déclaration de session

Vous avez cédé votre véhicule

Carte grise véhicule neuf

Vous venez d’acheter un véhicule neuf

Changement de propriétaire

Suite à l’acquisition d’un véhicule d’occasion

Changement d'adresse

Vous avez où vous allez déménager

Demande de duplicata

Votre carte grise a été volée ou perdue

Changement d'état civil

Suite à un divorce, mariage, ou un décès.

Déclaration de session

Vous avez cédé votre véhicule

Véhicule neuf

Vous venez d’acheter un véhicule neuf

[trustindex no-registration=google]

Prix carte grise en ligne à Ville-d'Avray

Le prix de la carte grise est calculé en fonction du coût du cheval fiscal fixé par le conseil régional. 

A ce montant peut s’ajouter d’autres taxes qui sont généralement tributaires du véhicule : la date de sa mise en circulation, son ancienneté, le type du carburant, son taux d’émission de CO2,…

Le prix du cheval fiscal à Ville-d’Avray , est le même dans toute les villes Hauts-de-Seine , et est imposé aussi bien par l’ANTS que par FCGE Paris. 

carte grise en ligne à Ville-d'Avray changement adresse carte grise ants carte grise simulateur carte grise prix carte grise changements adresse carte

Certifié par le Ministère de l’Intérieur.

Habilitation préfecture: N°24267
Agrément N°: 33958

Les documents à fournir

  • Carte grise originale et une photocopie
  • Demande de certificat d’immatriculation d’un véhicule (original rempli et signé par le demandeur)
  • Original de la déclaration de cession d’un véhicule (original rempli et signé par le vendeur)
  • Mandat d’immatriculation (rempli et signé)
  • Contrôle technique de moins de 6 mois pour les véhicules de plus de 4 ans (photocopie)
  • Justificatif de domicile (photocopie)
  • Pièce d’identité du demandeur (photocopie)
  • Attestation d’assurance (photocopie)
  • Attestation d’assurance du véhicule
  • Photocopie du permis de conduire du demandeur

MIEUX CONNAÎTRE VILLE-D'AVRAY

Ville-d’Avray est une commune française située dans le département des Hauts-de-Seine en région Île-de-France.

Ville-d’Avray est une commune francilienne à 11,9 kilomètres à vol d’oiseau à l’ouest de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Le territoire de la commune est limitrophe de ceux de six communes : Sèvres, Marnes-la-Coquette, Saint-Cloud, Chaville, Viroflay, Versailles.

La superficie de la commune est de 367 hectares ; son altitude varie de 86 à 178 mètres

La commune est globalement en surélévation par rapport aux communes limitrophes au sud, territoire vallonné en forme de fer à cheval, orienté selon un axe OSO-ENE, les eaux s’écoulant essentiellement vers Sèvres et Saint Cloud.

Ville-d’Avray a un sol humide, et il y avait autrefois plusieurs sources ou fontaines, la plus connue étant la Fontaine du Roy. Elles ont été taries par les opérations de drainage qui ont accompagné l’urbanisation. ruisseau de Lesser. Etangs dans la partie “en cuvette”. retenues d’écoulement construite pour alimenter les fontaines du parc de Saint-Cloud (pour l’événement des « Grandes Eaux » du parc).

Les deux voies principales sont la D 407 qui relie Garches à Sèvres en traversant la ville dans le sens nord-ouest à l’est par les rues de Marnes et de Sèvres et la D 985 qui relie Versailles à Suresnes en traversant la ville dans le sens sud-ouest au nord via la forêt de Fausses-Reposes.

Il n’y a une piste cyclable dans la commune qu’entre les étangs de Ville d’Avray et Versailles. Le projet d’une piste cyclable traversant la commune et prolongeant la piste actuelle en direction de Saint-Cloud, sur le trajet de la route D985[4], n’a en effet pas été retenu à ce jour dans le schéma d’aménagement communal établi conjointement avec Saint-Cloud .

La commune est desservie par les trains de la ligne L à la gare de Sèvres – Ville-d’Avray sur la branche Paris Saint-Lazare – Versailles-Rive-Droite, ainsi que par les trains de la ligne U sur l’axe La Défense – La Verrière.

La commune est également desservie par les lignes 426 et 471 du réseau de bus RATP, par les lignes 469 et 526 du réseau de bus local GPSO et par la ligne 37 de l’établissement Transdev de Nanterre.

Ville-d’Avray est une commune urbaine, car elle fait partie des communes denses ou de densité intermédiaire, au sens de la grille communale de densité de l’Insee,,,. Elle appartient à l’unité urbaine de Paris, une agglomération inter-départementale regroupant 411 communes[8] et 10 785 092 habitants en 2017, dont elle est une commune de la banlieue,.

Par ailleurs la commune fait partie de l’aire d’attraction de Paris, dont elle est une commune du pôle principal. Cette aire regroupe 1 929 communes[11][12].

La commune de Ville d’Avray est découpée en six îlots regroupés pour l’information statistique (IRIS)

Le territoire de la commune se compose en 2017 de 60,32 % d’espaces agricoles, forestiers et naturels, 8,44  % d’espaces ouverts artificialisés et 31,23 % d’espaces construits artificialisés.

La forêt de Fausses-Reposes constitue la totalité de la surface boisée de la commune.

Le lieu est attesté sous les formes Villa Davren au XII siècle[15][16], Villa d’Avrea en 1200, Ville Davrai en 1240, Villa Davrea en 1460, Villadavrei, Villadavreti, Villa davreii, Villa Alberti, Ville Davrai, Ville Davré, Villa Davret en 1527.

Il s’agit d’une formation toponymique médiévale en Ville- au sens ancien de « domaine rural » ou de « village », le mot ville étant issu ultimement du latin villa, utilisé initialement au sens de villa rustica « domaine rural ». L’appellatif ville est en général placé en position finale dans des composés en -ville, mais on le retrouve aussi souvent placé en première position Ville- dans certaines régions[18], comme c’est le cas ici.

Le second élément -D’Avray représente un anthroponyme selon le cas général. Albert Dauzat suggère le nom de personne de type germanique *Dav-hring[15] (non attesté). La graphie D’Avray résulte d’une mécoupure orthographique d’un scribe qui a vu dans la première syllabe Da- une agglutination de la préposition de réduite à D’ apostrophe devant voyelle + Avray (Avrei), nom de lieu ou de personne.

Le nom de Dagoverana repris localement et qui a servi à forger le gentilé Dagovéranien, -ne, n’est pas identifiable en l’état des sources, on le trouve sous la plume de l’archéologue Anatole de Barthélemy. Aucun toponymiste n’associe ce nom de lieu ou cet anthroponyme qui semble hypothétique *Dagoverana avec le nom de Ville-D’Avray.

Au XII siècle, l’expansion démographique qui touche l’Europe occidentale est contrainte par les ressources agricoles. La surface cultivable s’augmente à cette période par défrichage des espaces boisés. De façon contemporaine à la formation de nouveaux villages et hameaux dans l’ouest de Paris, comme Marnes-la-Coquette et Vaucresson, on voit apparaître dans les actes le nom de seigneurs de Villa Davren, dont les possessions relèvent du roi, de l’évêque de Paris ou du seigneur de Marly. Le village se forme sur la colline du Monastère, lieu de l’ancienne église et de la maison seigneuriale. Le village rural et viticole, est placé sous l’autorité seigneuriale des Célestins de Paris qui tenaient justice.[réf. nécessaire]

En 1709, le territoire de la commune compte 84 foyers. Les constructions primitives sur la colline du monastère ne sont plus visibles, détruites au XIX siècle. L’installation de la Cour Royale à Versailles a une influence décisive sur le développement de la commune. La forêt de Fausses-Reposes, terrain de chasse pour les rois résidant à Versailles ou à Saint-Cloud, de Louis XIV à Louis Philippe, devient entretenue et en particulier traversée de routes de chasse. En , Ville d’Avray est érigée en baronnie et placée sous l’autorité du premier valet de chambre de Louis XVI, Marc-Antoine Thierry, qui s’est porté acquéreur du château de la Brosse dix ans plus tôt. Le seigneur démolit et fait construire à son emplacement le château de Thierry. Il finance par la suite la construction de l’église Saint-Nicolas-et-Saint-Marc, ouvre une école en juillet 1783 suivie d’une école de filles en 1787.[réf. nécessaire]

En 1815, le général Piré de concert avec le général Exelmans y combattent les Prussiens.

Le , un ballon-poste non dénommé s’envole du boulevard d’Italie à Paris alors assiégé et termine sa course, abattu par les Prussiens dans les lignes ennemies à Ville-d’Avray entre le bois de Fausses-Reposes et la route de Versailles, au lieu-dit la Femme-sans-Tête.

À la fin du XIX siècle de nombreux artistes, écrivains, musiciens sont attirés par le cadre paysager, comme Corot, Dunoyer de Segonzac, Claude Monet ou encore Paul Huet.

La bourgeoisie d’affaires du XIX siècle constitue de grandes propriétés où elle vient passer la belle saison. La ville se densifie courant XXe siècle. Les grandes propriétés non démembrées forment les parcelles des résidences actuelles avec leurs espaces verts, construites à la fin des années 1960.

Antérieurement à la loi du , la commune faisait partie du département de Seine-et-Oise. La réorganisation de la région parisienne en 1964 fit que la commune appartient désormais au département des Hauts-de-Seine, après un transfert administratif effectif au , et, depuis 1972, à son arrondissement de Boulogne-Billancourt.

Elle faisait partie depuis 1793 du canton de Sèvres de Seine-et-Oise. Lors de la mise en place des Hauts-de-Seine, elle devient en 1967 le chef-lieu du canton de Chaville. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, cette organisation territoriale administrative a disparu, le canton n’est plus qu’une circonscription électorale.

Pour les élections départementales, la commune fait partie depuis 2014 du canton de Saint-Cloud.

Pour les élections législatives, elle fait partie depuis 1986 de la huitième circonscription des Hauts-de-Seine.

La commune était membre depuis le de la communauté d’agglomération Arc de Seine. Celle-ci s’unit avec l’intercommunalité voisine communauté d’agglomération Val de Seine pour former, le , la communauté d’agglomération Grand Paris Seine Ouest (GPSO).

Dans le cadre de la mise en œuvre de la volonté gouvernementale de favoriser le développement du centre de l’agglomération parisienne comme pôle mondial est créée, le , la métropole du Grand Paris (MGP), dont la commune est membre[23].

La loi portant nouvelle organisation territoriale de la République du prévoit également la création de nouvelles structures administratives regroupant les communes membres de la métropole, constituées d’ensembles de plus de 300 000 habitants, et dotées de nombreuses compétences, les établissements publics territoriaux (EPT).

La commune a donc également été intégrée le à l’établissement public territorial Grand Paris Seine Ouest (GPSO), qui succède à la communauté d’agglomération éponyme[24].

Pour les échéances électorales de 2007, Ville-d’Avray fit partie des 82 communes, de plus de 3 500 habitants ayant utilisé les machines à voter. Le référendum du sur la Constitution européenne fut le premier vote à se faire sur machine électronique dans cette ville.

Lors du premier tour des élections municipales de 2020 dans les Hauts-de-Seine, la liste menée par la maire sortante Aline de Marcillac (MoDem) obtient la majorité absolue des suffrages exprimés avec 1 559 voix (53,53 %, 26 conseillers municipaux dont 1 conseiller métropolitain élus), devançant celle menée par Jean-Denis Pesty (DVD, 1 353 voix, 46,46 %, 7 conseillers municipaux élus)[28]. L’abstention s’est élevée à 59,63 %. La contestation des résultats de l’élection a été rejetée par le tribunal administratif de Cergy.

Le nombre d’habitants de la commune étant compris entre 10 000 et 20 000, le nombre de membres du conseil municipal est de 33.

L’eau distribuée dans la ville, provenant de la nappe souterraine de Croissy-sur-Seine, est traitée de manière à faire baisser sa minéralisation, notamment en ce qui concerne le calcium. Elle présente une concentration en nitrates inférieure à la norme de qualité en vigueur et est de bonne qualité organoleptique .

Au , la commune de Ville-d’Avray n’est jumelée à aucune commune[43].

L’évolution du nombre d’habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l’Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d’information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d’une période de cinq ans. Pour les communes de plus de 10 000 habitants les recensements ont lieu chaque année à la suite d’une enquête par sondage auprès d’un échantillon d’adresses représentant 8 % de leurs logements, contrairement aux autres communes qui ont un recensement réel tous les cinq ans,

En 2019, la commune comptait 11 225 habitants, en diminution de 0,36 % par rapport à 2013 (Hauts-de-Seine : +2,07 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

doublement de la population entre 1960 et 1970 correspond à la construction des grands ensembles de logement de la ronce et de la prairie

En 2018, le taux de personnes d’un âge inférieur à 30 ans s’élève à 35,8 %, soit en dessous de la moyenne départementale (38,4 %). À l’inverse, le taux de personnes d’âge supérieur à 60 ans est de 22,0 % la même année, alors qu’il est de 20,0 % au niveau départemental.

En 2018, la commune comptait 5 210 hommes pour 5 840 femmes, soit un taux de 52,85 % de femmes, légèrement supérieur au taux départemental (52,41 %).

Les pyramides des âges de la commune et du département s’établissent comme suit.

Ville-d’Avray est située dans l’académie de Versailles.

La ville administre trois écoles maternelles (école maternelle Jean-Rostand, école maternelle de la Ronce et école maternelle Halphen. L’école maternelle Chanteclerc a été fermée) et deux écoles élémentaires communales (La Ronce et Jean Rostand) toutes les deux situées dans la rue de la Ronce.

Le département gère le collège La Fontaine du Roy, situé rue de Marnes. Il possède des classes à horaires aménagés musique (CHAM) en lien avec le conservatoire de Ville-d’Avray.

Les élèves qui en sont issus sont orientés, pour la filière générale, vers le lycée d’État de Sèvres, ou vers le lycée Alexandre-Dumas de Saint-Cloud (anciennement Florent-Schmitt).

La ville accueille l’IUT de l’université Paris Ouest Nanterre La Défense (anciennement Paris-X Nanterre). Cet IUT, situé dans les anciennes installations de la SNECMA est consacré aux sciences de l’ingénieur dans les domaines de l’électronique, de la mécanique et de la thermique. Ses étudiants participent régulièrement aux compétitions de robotique et d’écomobilité (transport économe en énergie), avec de petits véhicules monoplaces à très faible consommation.

La fête annuelle (fête des étangs de Corot, organisée par le comité des fêtes) se déroule chaque année le 3 week-end de juin. Nombreuses animations et spectacles sur scène et stands des associations locales qui proposent jeux, restauration… Le comité des fêtes organise également un marché de Noël le premier week-end de décembre[49].

L’ensemble de musique ancienne « La Chapelle harmonique », dirigé par Valentin Tournet, est installé à Ville-d’Avray depuis sa création en . Cette association culturelle organise différentes manifestations musicales tout au long de l’année ainsi qu’une tournée estivale dans toute la France.

Des années 1970 jusqu’aux années 2000, sous la direction de Roger Lévy, une fois sur deux acteur, la MJC de Ville-d’Avray montait annuellement une pièce de théâtre parmi lesquelles : Embrassons-nous Folleville, Un jour dans la mort de Joe Egg, Les poissons rouges ou mon père ce héros, Dix petits nègres, Les sorcières de Salem, Les Vilains, Un otage, Vol au-dessus d’un nid de coucou, La Folle de Chaillot, Le scénario, Caviar ou Lentilles, La visite de la vieille dame, Une drôle de vie, Baroufe à Chioggia, Le Chinois, Les séquestrés d’Altona, Chers Zoiseaux, Mais n’te promène donc pas toute nue, Thérèse Raquin, Squatters d’étoiles, Outrage aux bonnes mœurs, La salle à manger, Le babour, Squatters d’étoiles, L’éloignement, Le Journal d’Anne Frank, Requiem pour une nonne, L’honneur des Cippolino, Douze hommes en colère, Train de nuit, Vol 2037. Toujours sous la direction de Roger Lévy fonctionnait également un atelier poésie : Jacques Prévert, Verlaine, Boris Vian, Jacques Brel.

La pièce Vol au-dessus d’un nid de coucou, montée en 1977, fut celle qui eut le plus grand succès. Elle fut montée en 1977. Michel Creton qui avait déjà joué au théâtre le rôle principal en acteur professionnel se déplaça. La pièce fut remontée en 1980-1981.

La commune comprend plusieurs établissements de santé :

La commune administre un club omnisports, l’Union sportive de Ville-d’Avray. Le club regroupe aussi bien des sections de sports individuels, comme l’escrime, le judo ou le tir à l’arc, que des sections de sport collectif, comme le football.

L’arrivée finale des deux premières éditions du Tour de France, celles de 1903 et 1904, se tenait sur la commune avant d’avoir lieu au stade vélodrome du Parc des Princes, à Paris.

La municipalité édite le mensuel Ville-d’Avray info.

Les habitants de Ville-d’Avray disposent d’un lieu de culte catholique. Depuis , la commune de Ville-d’Avray fait partie du doyenné des Collines, l’un des neuf doyennés du diocèse de Nanterre. Au sein de ce doyenné, le lieu de culte catholique est l’église Saint-Nicolas-et-Saint-Marc qui relève de la paroisse Saint-Nicolas-Saint-Marc[56][57].

La chapelle de Ville-d’Avray est quant à elle un lieu de culte protestant réformé, l’un des deux lieux de culte de la paroisse de Meudon–Sèvres–Ville-d’Avray, rattachée à l’Église protestante unie de France. Cette chapelle, vestige de l’Exposition universelle de 1889 à Paris, se situe au 41 avenue Balzac.

En 2010, le revenu fiscal médian par ménage était de 56 319 , ce qui plaçait Ville-d’Avray au 81 rang parmi les 31 525 communes de plus de 39 ménages en métropole[59].

La base Mérimée du ministère de la Culture recense deux monuments classés et trois inscrits à l’inventaire des monuments historiques :

ainsi qu’un lieu : la partie dagovéranienne du domaine national de Saint-Cloud, partiellement classé depuis le et son parc[67] ;

et de nombreux autres lieux et monuments :

D’autres informations sont également publiées dans la base Mérimée :

Lier historique avec Monuments occupation historique du territoire par éléments remarquables de la topographie :

-éléments remarquables de la topographie : centre humain = déplacé du centre historique vers croisement des axes Versailles- Saint-Cloud / Marnes-Sevres

– agriculture et élevage. Prairies culture viticole. La vigne, cultivée sur les coteaux bien exposés, occupe un tiers des surfaces exploitées à la fin du XVIIIème siècle.

-foret : ressource cynégétique pour les cours installées à Versailles ou Saint Cloud; lien vers fausses reposes

-hydrologie : Dans le village se trouve la Fontaine du Roy, construite en 1684 (ou 1723 selon dagoverana, a confirmer avec Merimee), dont les eaux étaient réputées pour être les meilleures des environs de Paris, et que Louis XVI réservait à son usage particulier.Marie Antoinette fut autorisée à en boire à la Conciergerie avant son exécution. restaurée en 1852. classée en 1942. Le vieil étang, en amont, couvre plus d’un hectare. Il était exploité par les Célestins pour la pêche, avant d’être acheté par le Duc d’Orléans en 1739. L’étang neuf, qui couvre environ trois hectares, fut aménagé en 1690 par Monsieur, frère de Louis XIV, pour servir de réservoir aux jeux d’eau de son parc à Saint Cloud. Un aqueduc souterrain relie toujours l’étang au Grand réservoir du parc et alimente les bassins et les cascades.

La maison du peintre Corot et son jardin ont été conservés, à proximité de l’Étang neuf.

Dans Vercoquin et le Plancton, la résidence du héros créé par Boris Vian, dans laquelle se déroulent les fêtes absurdes et folles issues de la révolte du jeune auteur, se trouve à « Ville-d’Avrile », évident clin d’œil à Ville-d’Avray, dans laquelle l’auteur a résidé de nombreuses années. Les participants à ces orgies « viannesques » arrivent d’ailleurs en train de Versailles.

Le héros de la nouvelle de Boris Vian Le Loup-garou habite rue de Versailles, juste avant la côte de Picardie.

Les Dimanches de Ville-d’Avray, un film réalisé par Serge Bourguignon (1962), Oscar 1963 du meilleur film étranger.

Les étangs de Ville-d’Avray (peints par Jean-Baptiste-Camille Corot) font partie du patrimoine historique d’État. Certains de ces tableaux sont aujourd’hui visibles au MoMA à New York.

Lucien Simonnet a aussi peint Ville-d’Avray, effet de neige (1893), conservée au musée d’Orsay (Paris).

La brasserie Mollard à Paris, inscrite au titre des monuments historiques, détient une mosaïque évoquant Ville d’Avray.

Les armes de la ville sont celles du baron Marc-Antoine Thierry .

La page est mise en ligne à des fins d’information du public et en vue d’informer les clients. Par ailleurs elle est régulièrement mise à jour, dans la mesure du possible. Néanmoins en raison de l’évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle. Nous vous invitons toutefois à nous interroger pour toute question ou problème concernant le thème évoqué au 01 40 61 94 59. Cependant en aucun cas FCGE ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles du site.  xtremwebsite carte grise en ligne à Ville-d’Avray changement adresse carte grise ants carte grise simulateur carte grise prix carte grise changements adresse carte grise</span>