Votre carte grise en ligne
en 5 mn à Vouharte

Passer votre commande de carte grise en ligne et recevez là directement chez vous en faisant confiance à un professionnel agréé par le ministère de l’Intérieur N°33958

Sélectionner votre démarche ci-dessous pour obtenir votre tarif en ligne

Changement de titulaire

Suite à l’acquisition d’un véhicule d’occasion

Changement d'adresse

Vous avez où vous allez déménager

Demande de duplicata

Votre carte grise a été volée ou perdue

Changement d'état civil

Suite à un divorce, mariage, ou un décès.

Déclaration de session

Vous avez vendu votre véhicule

Carte grise véhicule neuf

Vous venez d’acheter un véhicule neuf

Changement de titulaire

Suite à l’acquisition d’un véhicule d’occasion

Changement d'adresse

Vous avez où vous allez déménager

Demande de duplicata

Votre carte grise a été volée ou perdue

Changement d'état civil

Suite à un divorce, mariage, ou un décès.

Déclaration de session

Vous avez cédé votre véhicule

Véhicule neuf

Vous venez d’acheter un véhicule neuf

[trustindex no-registration=google]

Prix carte grise en ligne à Vouharte

Le prix de la carte grise est calculé en fonction du coût du cheval fiscal fixé par le conseil régional. 

A ce montant peut s’ajouter d’autres taxes qui sont généralement tributaires du véhicule : la date de sa mise en circulation, son ancienneté, le type du carburant, son taux d’émission de CO2,…

Le prix du cheval fiscal à Vouharte , est le même dans toute les villes Charente , et est imposé aussi bien par l’ANTS que par FCGE Paris. 

carte grise en ligne à Vouharte changement adresse carte grise ants carte grise simulateur carte grise prix carte grise changements adresse carte

Certifié par le Ministère de l’Intérieur.

Habilitation préfecture: N°24267
Agrément N°: 33958

Les documents à fournir

  • Carte grise originale et une photocopie
  • Demande de certificat d’immatriculation d’un véhicule (original rempli et signé par le demandeur)
  • Original de la déclaration de cession d’un véhicule (original rempli et signé par le vendeur)
  • Mandat d’immatriculation (rempli et signé)
  • Contrôle technique de moins de 6 mois pour les véhicules de plus de 4 ans (photocopie)
  • Justificatif de domicile (photocopie)
  • Pièce d’identité du demandeur (photocopie)
  • Attestation d’assurance (photocopie)
  • Attestation d’assurance du véhicule
  • Photocopie du permis de conduire du demandeur

MIEUX CONNAÎTRE VOUHARTE

Vouharte est une commune du Sud-Ouest de la France, située dans le département de la Charente (région Nouvelle-Aquitaine).

Ses habitants sont les Vouhartais et les Vouhartaises.

La commune de Vouharte est située dans la vallée de la Charente en amont d’Angoulême, à 5 km au nord-ouest de Saint-Amant-de-Boixe et 20 km au nord d’Angoulême.

Le bourg de Vouharte est aussi à 7 km au nord de Vars, 10 km au sud-est d’Aigre, 11 km au sud-ouest de Mansle et 12 km à l’est de Rouillac.

La commune est traversée par la D 737, route secondaire qui va d’Angoulême à Niort par Aigre et qui dessert le bourg, et qui passe aussi à Montignac au sud et Marcillac-Lanville au nord et franchit la Charente.

La gare la plus proche est celle de Luxé, desservie par des TER à destination d’Angoulême, Poitiers et Bordeaux. La future LGV Sud Europe Atlantique traversera la commune en 2017.

Le hameau le plus important de la commune est le Breuil, situé au sud ; il y a aussi Tousogne, situé au bord de la Charente.

Le sol de la commune est constitué de calcaire datant du Jurassique supérieur (Kimméridgien). Il est en bordure occidentale du plateau karstique de la Boixe. Le sud de la commune ainsi que la vallée de la Charente sont occupés par des alluvions du quaternaire, déposés en couches successives sur la rive convexe du méandre. On trouve aussi quelques zones de grèzes ou colluvions, comme aux Brousses en limite sud-est de commune, ou au sud du bourg,,.

Le relief de la commune est celui d’un bas plateau descendant doucement vers la vallée de la Charente à l’ouest. La partie sud de la commune est moins élevée que la partie nord, où des combes entaillent le plateau et convergent au bourg construit au bord du fleuve. Le point culminant de la commune est à une altitude de 137 m, situé près du réservoir de la Grande Faye à l’est. Le point le plus bas est à 42 m, situé le long de la Charente au sud. Le bourg est à 51 m d’altitude.

La commune est située dans le bassin versant de la Charente au sein du Bassin Adour-Garonne. Elle est drainée par la Charente, qui constituent un réseau hydrographique de 9 km de longueur totale[9][Carte 1].

La Charente en amont d’Angoulême et en aval de Mansle arrose l’ouest de la commune.

Sa vallée comporte de nombreuses îles. Elle connaît des inondations en période de crue hivernale.

La zone Natura 2000 de la Vallée de la Charente amont couvre 23 % de la commune de Vouharte, toute la vallée du fleuve.

Le territoire communal est couvert par le schéma d’aménagement et de gestion des eaux (SAGE) « Charente ». Ce document de planification, dont le territoire correspond au bassin de la Charente, d’une superficie de 9 300 km, a été approuvé le . La structure porteuse de l’élaboration et de la mise en œuvre est l’établissement public territorial de bassin Charente[10]. Il définit sur son territoire les objectifs généraux d’utilisation, de mise en valeur et de protection quantitative et qualitative des ressources en eau superficielle et souterraine, en respect des objectifs de qualité définis dans le troisième SDAGE du Bassin Adour-Garonne qui couvre la période 2022-2027, approuvé le .

Comme dans les trois quarts sud et ouest du département, le climat est océanique aquitain.

Commune agricole, elle est composée de 85 % de terres agricoles et 10 % de bois et de milieux semi-naturels.

Vouharte est une commune rurale,. Elle fait en effet partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l’Insee[14][15].

Par ailleurs la commune fait partie de l’aire d’attraction d’Angoulême, dont elle est une commune de la couronne. Cette aire, qui regroupe 95 communes, est catégorisée dans les aires de 50 000 à moins de 200 000 habitants[16][17].

L’occupation des sols de la commune, telle qu’elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l’importance des territoires agricoles (86,5 % en 2018), en augmentation par rapport à 1990 (81,1 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (52,5 %), prairies (19,7 %), zones agricoles hétérogènes (14,3 %), forêts (9,6 %), zones urbanisées (4 %).

L’IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIII siècle), la carte d’état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd’hui)[Carte 2].

Les formes anciennes sont Vodertam avant 800, Voarta en 900[20], Voerta en 1100, Vohorta, Voharte, Voherta en 1293, Voharta, Houarte (non datées)[22].

L’origine du nom de Vouharte remonterait à un nom de personne gaulois Voartos ou Vodartos.

La paroisse de Vouharte est citée au XI siècle comme dépendant de l’abbaye de Charroux.

Le prieuré bénédictin de Vouharte aurait été fondé vers 900. Le comte d’Angoulême avait autorisé les moines à prendre dans la forêt tous le bois nécessaire à sa construction. Dans les premiers temps, le prieuré de Vouharte était tenu d’héberger, chaque année, pendant un jour et une nuit, le seigneur de Montignac, sa famille, ses gens et ses chevaux. En 1259, cette obligation fut changée par Guillaume de Valence, comte de Pembroke et seigneur de Montignac, en une redevance annuelle de 50 sous.

Principalement aux XII et XIIIe siècles, Vouharte se trouvait sur une variante nord-sud de la via Turonensis, itinéraire du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle qui passait par Nanteuil-en-Vallée, Tusson, Marcillac-Lanville, Saint-Amant-de-Boixe, Angoulême, Mouthiers, Blanzac et Aubeterre.

Après avoir dépendu de l’abbaye de Charroux, le prieuré passa à sa mense abbatiale vers 1360.

Au XVIII siècle, avec l’abbaye de Charroux, il passa au chapitre de Brioude. En 1790, les revenus du prieuré de Vouharte étaient de 7 550 livres[24].

Sous l’Ancien Régime, Vouharte était une seigneurie qui dépendait de la châtellenie de Marcillac. En 1732 elle passa directement au duché-pairie de La Rochefoucauld, mais en 1765, ce changement fut annulé. Le duc de La Rochefoucauld était de toute façon prince de Marcillac depuis le XVI siècle et en conserva la suzeraineté jusqu’en 1792[27].

Au début du XX siècle, l’industrie dans la commune était représentée par les moulins de Vouharte et de Bréchignac, sur la Charente, et les fours à chaux de Tousogne. Il y avait également des carrières d’un calcaire très fin employé à la confection de pierres lithographiques[24].

À l’élection présidentielle de 2007 Vouharte a voté à 61,40 % pour Nicolas Sarkozy et à 38,60 % pour Ségolène Royal.

À l’élection présidentielle de 2012 Vouharte a voté à 52,36 % pour Nicolas Sarkozy et à 47,64 % pour François Hollande.

En 2008 les élus de Vouharte se sont fédérés à l’initiative des élus du Pays ruffécois avec 17 communes du Nord-Charente et 5 des Deux-Sèvres en une fédération qui demande des compensations aux nuisances que va leur apporter la LGV Sud Europe Atlantique.

Dans son palmarès 2020, le Conseil national de villes et villages fleuris a attribué une fleur à la commune.

L’évolution du nombre d’habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l’Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d’information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d’une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[31].

En 2019, la commune comptait 328 habitants, en stagnation par rapport à 2013 (Charente : −0,42 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

La population de la commune est relativement âgée. En 2018, le taux de personnes d’un âge inférieur à 30 ans s’élève à 23,3 %, soit en dessous de la moyenne départementale (30,2 %). À l’inverse, le taux de personnes d’âge supérieur à 60 ans est de 45,3 % la même année, alors qu’il est de 32,3 % au niveau départemental.

En 2018, la commune comptait 160 hommes pour 171 femmes, soit un taux de 51,66 % de femmes, légèrement supérieur au taux départemental (51,59 %).

Les pyramides des âges de la commune et du département s’établissent comme suit.

Entre 1861 et 1921, en 60 ans, Vouharte a perdu la moitié de sa population. Elle l’a actuellement stabilisé vers 340 habitants, le chiffre de 1921.

L’agriculture est principalement céréalière. La viticulture occupe une petite partie de l’activité agricole. La commune est classée dans les Fins Bois, dans la zone d’appellation d’origine contrôlée du cognac.

Un multiple rural regroupe les fonctions de commerce alimentaire, bar, et relais poste.

Deux entreprises, l’une de vente de matériel agricole, de matériel d’irrigation; l’autre de vente de produits pétroliers représentent le tissu économique du village.

L’association Grandir à Vouharte a pour vocation d’organiser toute manifestation envers les enfants : arbre de Noël, sortie à la patinoire, sortie au cinéma, découverte du karting, participation à la randonnée pour la mucoviscidose, etc.

Grandir à Vouharte a organisé deux Fêtes du bois, en 2007, où un artiste bûcheron Adrien Meneau a sculpté une bille de bois à la tronçonneuse, et créé ainsi un forgeron grandeur nature visible derrière le multiple rural, et en 2009 où le même artiste a sculpté, toujours à la tronçonneuse, un paysan portant un sac de blé sur le dos, visible au moulin de Vouharte, ainsi qu’une lavandière qui est installée au lavoir.

Le Vouharte Moto Club (VMC), créé par Jean-Pierre Raymond, organise tous les ans, le 2 ou 3e samedi de juillet, une course en semi-nocturne, avec une finale à l’américaine pour les catégories A et B. Le terrain du VMC est ouvert tous les dimanches après-midi pour les entraînements aux licenciés FFM, hors juillet et août.

L’association des chasseurs de Vouharte organise un méchoui tous les ans, et gère les battues aux nuisibles.

Le club des Aînés se réunit deux après-midi par semaine autour d’un jeu de cartes, ou de scrabble, ainsi que le réveillon du 1 de l’an.

L’église paroissiale Notre-Dame qui a été construite aux XI et XIIe siècles a été inscrite monument historique le .

Des vestiges du prieuré qui a existé en ce lieu sont visibles tout autour.

L’inscription à l’inventaire des monuments historiques de l’église a permis entre 2008 et 2010 la restauration de cinq vitraux qui retracent l’histoire du village.

Le premier, en 2008, de la baie sud, de 6 m, principalement grâce à deux fondations : Agir en Charente-Périgord du Crédit agricole, et celle de EDF, ainsi qu’aux partenaires officiels que sont la Région, le Département. Ce vitrail réalisé par le maître verrier Anne Pinto, et l’artiste peintre Serge Van Khache, représente Notre-Dame de Vouharte, sainte patronne de la commune. Des mains de cette dernière, jaillit l’eau, source de vie, du fleuve Charente, qui a créé 102 îles sur cette commune.

Le second, en 2014, du chœur, de 18 m, grâce au levier financier de COSEA. Ce vitrail réalisé par les maîtres verriers Philippe Riffaud et Françoise Théallier, de l’atelier du vitrail, en association, toujours, avec l’artiste peintre Serge Van Khache, représente l’histoire de Vouharte, avec :

Courant 2010, trois petits vitraux de la nef sud, symbolisant l’eau, la verdure et genèse de la terre.

La page est mise en ligne à des fins d’information du public et en vue d’informer les clients. Par ailleurs elle est régulièrement mise à jour, dans la mesure du possible. Néanmoins en raison de l’évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle. Nous vous invitons toutefois à nous interroger pour toute question ou problème concernant le thème évoqué au 01 40 61 94 59. Cependant en aucun cas FCGE ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles du site.  xtremwebsite carte grise en ligne à Vouharte changement adresse carte grise ants carte grise simulateur carte grise prix carte grise changements adresse carte grise</span>